Un octogénaire violemment agressé à Limoges dans le quartier Marceau

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thomas Milon
La place Marceau, le samedi, jour de marché. (archives)
La place Marceau, le samedi, jour de marché. (archives) © T.Milon/FTV

Un homme de 85 ans a été agressé et frappé au visage dimanche 2 février dans le secteur Marceau à Limoges. Un individu a été interpellé dans la soirée. Il est déféré au parquet ce mardi 4 février.      


 

Les faits remontent au dimanche 2 février. A 18h30, la police et les pompiers ont été appelés pour secourir un homme âgé de 85 ans dans le quartier Marceau près de la gare de Limoges.

L’octogénaire, conscient, présentait un visage très tuméfié avec de multiples plaies. Il a été conduit au CHU et soigné pour des fractures. Il a expliqué avoir été agressé par un homme d’une trentaine d’années qui lui a demandé les clefs de sa voiture. Devant son refus, il a reçu de nombreux coups de poing au visage et à la tête.

L’agresseur avait pris la fuite mais vers 20 heures, à quelques centaines de mètres du lieu de l’agression, un individu correspondant à la description avec les mains blessées et ensanglantées a été interpellé par la police.

Lors de son arrestation, le jeune homme a dit « être fou et avoir agressé un homme dans la rue ». Une petite quantité de résine de cannabis a été découverte sur lui.


Conduit au commissariat, il a été placé en garde à vue et les policiers ont découvert que ce Briviste de 29 ans était recherché après avoir détruit son bracelet électronique. Un examen médical n'a pas révélé de trouble du discernement. 

Il a été déféré au parquet ce mardi 4 février et sera présenté en comparution immédiate au tribunal mercredi 5 février.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.