OFFICIEL. Le Limoges CSP ne sera engagé ni en Pro A (Betclic Elite) ni en Pro B, la saison prochaine : le naufrage d'un club emblématique

La chute tant annoncée a fini par se produire : le Limoges CSP n'est pas engagé en Betclic Elite pour la saison à venir. C'est une lourde désillusion pour les supporters, les sponsors et les collectivités, ville de Limoges en tête. Le club a encore la possibilité de faire un recours.

C'est un séisme. Un monument vient de tomber à terre : le Limoges CSP. Le club auréolé de ses couronnes de champion d'Europe et champion de France vient de sombrer. Le club n'est pas engagé pour la prochaine saison, un crève-cœur pour tous les amoureux du basket à Limoges, et ils sont nombreux. 

Extrait du communiqué officiel : "La DNCCG réunie formellement et à l'unanimité de ses membres, décide de ne pas engager le club de Limoges CSP ni en Betclic Elite, ni en pro B". 

Céline Forte n'a pas convaincu les responsables de la direction nationale du conseil et du contrôle de gestion, ce matin, que son projet était viable, et la sanction est tombée : le Limoges CSP sort de l'élite du basket français.

Une chute dont elle porte une lourde responsabilité, car la propriétaire du club avait un repreneur en la personne de Lionel Peluhet, mais elle a choisi délibérément de l'écarter, et entrainer le club dans sa chute.

Car, c'est bien de cela dont il s'agit, d'une chute, d'un naufrage, où la capitaine a préféré couler avec le navire. Incompréhensible ? Sans nul doute pour beaucoup, mais c'est aussi oublier l'aspect affectif de cet héritage, avec une famille soudée autour de la figure de Frédéric Forte et pour qui, peut-être, faire périr le club sportivement était préférable à ne plus le diriger. 

Mais c'est aussi une famille, Céline Forte, sa fille Angiolina Forte, son gendre Guillaume Lanave, qui s'est isolée, n'a jamais aimé communiquer, préférant se détourner des médias, se détourner de ses supporters et rejeter les offres de soutiens financiers. 

Avec cette annonce, l'histoire de "Dallas sur Vienne" tourne de nouveau à plein régime. Ce nouvel épisode est sombre, amer. C'est le déclassement d'un club, c'est une ville qui perd un porte-étendard : son équipe phare. 

Quel sera désormais l'avenir du Limoges CSP ? Nul ne le sait. Le club a encore la possibilité de faire un recours.

À découvrir notre documentaire "je suis Limoges", consacré à l'histoire du club, disponible en intégralité sur ce lien, sur notre plateforme France.tv

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité