Ossements humains découverts dans un cabanon de jardin à Limoges : ce que l'on sait de l'affaire

Deux hommes sont en garde à vue ce mercredi soir dans cette enquête pour "meurtre" et "recel de cadavre". Aucune hypothèse n'est écartée par les enquêteurs.

Ce mercredi, le voisinage confirme qu'un important dispositif a été déployé sur la petite place de l'allée des Pinsons le 31 décembre dernier. L'attention des enquêteurs se porte alors sur la cabane au fond du jardin d'une maison du quartier de Beaubreuil, au nord de Limoges : c'est l'occupante des lieux qui a alerté les forces de l'ordre, après la découverte - information de nos confrères du Populaire du Centre, d'ossements humains. Cette dernière aurait expliqué aux enquêteurs ne rien savoir de la présence de ces ossements.

Qui est la victime ?

Après le passage des médecins légistes, une enquête pour "meurtre" et "recel de cadavre" a été ouverte et les investigations se poursuivent sous le contrôle de la division de lutte contre la criminalité organisée de Limoges. Depuis lundi, deux hommes ont été interpellés : nous avons eu confirmation qu'il s'agit de l'ex-mari de la proprétaire de la maison ainsi que le frère de ce dernier. Tous deux ont été placés en garde à vue. L'ex femme aurait confié s'être rappelée que son ex-mari serait venu déposer des sacs quelques temps plus tôt. 

Les contours de cette affaire demeurent très flous et aucun hypothèse n'est écartée à l'heure où nous écrivons ces lignes.

 

 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité