"Pole dance" : en Nouvelle Aquitaine, une pratique sexy et sportive qui ne connaît pas la crise

Publié le Mis à jour le
Écrit par Frédérique Lillet
Une danseuse de pole dance en pleine pratique acrobatique
Une danseuse de pole dance en pleine pratique acrobatique © Ivanovgood via Pixabay

Historiquement sensuelle, la danse autour de la barre est devenue peu à peu très physique et impressionnante. Notre région compte une trentaine d'écoles et le profil de ses adeptes s'éloigne de plus en plus de sa réputation scandaleuse liée aux clubs de striptease.

Une discipline au passé sulfureux

C'est vrai qu'à l'origine, ce n'était pas gagné. On retrouve sa trace dans les cirques itinérants des années 20 au Canada où les danseuses appelées "hoochie-coochie" commencent à utiliser le mât (pole) du chapiteau, au départ, pour faire patienter les spectateurs entre 2 numéros.  Cette performance mêlaient les gestes du ballet, la gymnastique artistique et les acrobaties du cirque.

C'est le côté déshabillé qui a certainement attiré cette danse dans les établissements avec l'avènement du burlesque et des numéros exotiques dans les années 50.

Ensuite, les clubs de striptease s'en sont emparé dans les années70 et 80 et la barre y fut automatiquement incluse sans pour autant que les stripteaseuses exécutent de figures avec elle.

via GIPHY

Il faut attendre les années 90 pour que la danseuse exotique canadienne Fawnia  Mondey fasse sortir la "pole dance" des clubs et la développe en tant que discipline sportrive à part entière.

Elle est la première à enseigner cet art finalement très complet à des femmes qui n'ont rien à voir avec le milieu de la danse ou du striptease.

A partir de ce moment là, la communauté de passionnés ne cesse d'augmenter et la pole dance après avoir séduit des adeptes aux Etats-Unis et en Australie, déferle sur Europe.

Introduite en France en 2005 par Mariana Baum, la "pole dance" compte aujourd'hui pas moins de 230 écoles dans l'héxagone.

Qui peut pratiquer la "pole dance" ?

En fait, à peu près tout le monde. Il n'y a pas de contre-indications mais comme pour tout le reste, mieux vaut faire attention.

A Limoges, Dyenn est une passionnée de "pole-dance". et malgré une malformation de naissance, elle pratique cette discipline très exigeante physiquement.

Très présente sur les réseaux sociaux, elle lutte également contre les clichés liés à la pratique avec son hashtag : sjptp : Si je peux, TU PEUX !.

Quels sont les bénéfices de la "pole dance" ?

Ils pourraient se décliner en 9 points tant physiques que mentaux :

- La" pole dance" néccessite de la souplesse et sa pratique va la développer assurément.

- Affiner et sculpter son corps en longueur

- Faire travailler tout son corps en oubliant la sensation d'effort

- Augmenter son équilibre avec les sauts et tous les mouvements sur la barre

- Défier l'attraction terrestre, réussir des mouvements impressionnants et se surprendre

- Gagner en confiance et en estime de soi

- Affirmer son potentiel sensuel

- Améliorer son sommeil par cette activité très physique car notre corps a besoin de ce temps pour récupérer

- Alléger son moral en ayant l'impression de voler

via GIPHY

Le savez-vous ?

Il existe des compétitions de "pole dance" partout dans le monde avec des modalités et des styles différents.

La Compétition Française de Pole, organisée depuis 2009 par "Pole Dance" Paris, devient à partir de 2018 le Championnat de France, officiellement reconnu par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, et organisé par la Fédération Française de Danse.

Dès 2019, en plus du Championnat de France de "Pole Dance", aura lieu le Championnat de France de "Pole Sport", toujours sous l’égide de la Fédération Française de Danse.

L'image de cette pratique a donc énormément évolué, elle est reconnue par deux fédérations internationales : L'internationale Pole Sport Fédération (IPSF) et la Worlds Pole Sports And Arts Fédération (POSA).

Cette évolution qui a structuré la pratique fait qu'aujourd'hui, certains l'envisagent même pour devenir une discipline olympique !

Et vous, qu'en pensez vous ?...

 

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.