Poussières du Sahara : pollution de l'air en Haute-Vienne

Un épisode de pollution de l'air aux particules fines touche la Haute-Vienne en ce 24 février 2021. En conséquence, la préfecture a déclenché le premier niveau d'alerte. Les personnes fragiles doivent prendre quelques précautions. 

illustration
illustration © André Abalo - France télévisions

[MISE A JOUR] Une procédure d'alerte a également été déclenchée en Creuse le 25 février pour 24h et en Corrèze pour 48h.

Si vous êtes une personnes dite "vulnérable" et que vous résidez en Haute-Vienne, soyez prudents car une pollution de l'air aux particules fines touche, ce mercredi 24 février, le département ainsi qu'une bonne partie de la façade atlantique de la Nouvelle-Aquitaine. 

La préfecture de la Haute-Vienne a donc déclenché le premier niveau d'alerte (information et recommandation) afin de protéger les populations les plus fragiles. 

Femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardio-vasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques) et les populations sensibles (personnes se reconnaissant comme sensibles lors, des pics de pollution, personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux) sont invitées à :

Cette pollution est due à plusieurs facteurs : des poussières désertiques du Sahara survolent la région en raison des vents de sud-est. Les activités humaines sont également en cause (chauffage domestique, le trafic automobile ou encore l’agriculture).

Selon les prévisions, la qualité de l'air devrait s'améliorer demain jeudi. Pour surveiller l'évolution de la situation, vous pouvez consulter le site de surveillance Atmo Nouvelle-Aquitaine. 

Le polluant majoritaire dans cet épisode de pollution sont les particules finesd'un diamètre inférieur à 2,5 µm (microns). Ces particules sont particulèrement surveillées car très petites "elles pénètrent plus profondément dans les voies respiratoires et atteignent les alvéoles pulmonaires. À ce titre, on leur attribue un plus grand impact sanitaire" peut-on lire sur le site de surveillance de la qualité de l'air de Nouvelle-Aquitaine. 

Les niveaux de pollution sont établis ainsi : 

Concentrations exprimées en µm/m3
Concentrations exprimées en µm/m3 © Source : Atmo Nouvelle-Aquitaine

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement