Le comité de concertation sur le schéma directeur de la ligne POLT s'est réuni pour la première fois ce matin. Il rassemble des élus, des opérateurs, et des associations d'usagers. 

Des élus, des opérateurs, des associations d’usagers… tous sont concernés par l’avenir de la ligne POLT. Aujourd’hui pour la première fois, ils se sont réunis pour en parler.

1 milliard d'euros d'ici 2025

C'était ce matin dans une salle de la préfecture du Limousin, à Limoges. L’objectif est d’établir un schéma directeur : c’est la marche à suivre pour les futurs aménagements de la ligne ferroviaire Paris-Orléans-Limoges-Toulouse, un axe nord-sud de 700 km.
Une somme importante est déjà engagée pour rénover ou moderniser les voies : un milliard d'euros d'ici 2025.

Demandes concrètes

Certaines demandes des participants sont déjà concrètes : Jean-Claude Sandrier, président de l'association Urgence ligne POLT, souhaite une annonce rapide concernant le remplacement du matériel roulant, pour avoir un "signe tangible" de l'engagement de l'Etat.

POLT et TET

La réponse ne sera pas pour aujourd’hui : le chef d’orchestre, le préfet du Limousin, attend de son côté un nouveau rapport sur ce qu’on appelle les Trains d’Equilibre des Territoires (TET).
C'est un autre préfet qui est à la manoeuvre, François Philizot, et il doit rendre ses conclusions au printemps prochain. Le document fixera un cadre notamment pour le Polt et permettra d’y voir plus clair.

Questions

Des questions restent donc en suspend : le Polt ira-t-il jusqu’à Toulouse ou s’arrêtera-t-il à Brive ? Quel matériel va finalement rouler ? Quelles seront les dessertes ?
La prochaine réunion du comité de concertation sur le schéma directeur de la ligne POLT est prévue au printemps 2016.