• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Présentation du système de vidéosurveillance à Limoges

Le Centre Urbain de Supervision de Limoges
Le Centre Urbain de Supervision de Limoges

Le Centre Urbain de Supervision était présenté ce lundi 18 avril avenue Armand Barbès à Limoges. Promesse de campagne du maire Emile-Roger Lombertie, ce dispositif compte pour l'instant 26 caméras de sécurité pour un coût de 466 000€.

Par Martial Codet-Boisse

Les 1ères caméras de vidéosurveillance ont été installées à la fin de l'année dernière et début 2016, il y en a 26 réparties dans l'hyper centre de Limoges. A terme, une soixantaine d'appareils sera déployée d'ici 2017, notamment dans les quartiers du Val de l'Aurence, la Bastide et Beaubreuil.

12 écrans permettent au centre de supervision de surveiller l'espace public. Les caméras fonctionnent 7 jours sur 7, 24h/24h et les images, en cas d'actes délictueux, peuvent être utilisées par la Police Nationale et les services du Parquet. Elles sont conservées 15 jours.

Ce dispositif qui faisait partie des promesses de campagne du maire de Limoges Emile-Roger Lombertie coûtera à la collectivité 466 000€, dont 40% pris en charge par l'Etat par le biais de subventions.

Sur le même sujet

réaction d'Alain Claeys au décès de Jacques Chirac

Les + Lus