Quelles sont les alternatives au fioul domestique ?

© MaxPPP - Le Courrier de l'Ouest - Josselin Clair
© MaxPPP - Le Courrier de l'Ouest - Josselin Clair

Alors que le prix du fioul augmente, et que le gouvernement a annoncé la suppression de cette énergie fossile d'ici dix ans, quelles sont les alternatives pour se chauffer ? Leurs avantages et inconvénients ?

Par Gwenola Beriou

Les mois de septembre et octobre sont traditionnellement très chargés pour les livreurs de fioul. C'est à cette période que les usagers font remplir leur cuve, avant l'hiver. L'augmentation du prix du baril de pétrole en raison des attaques sur des installations en Arabie Saoudite a incité les particuliers à anticiper encore plus leur livraison annuelle.
Si bien que les professionnels sont un peu débordés en ce moment.

En 2016, environ 12% des Français se chauffaient au fioul. Mais en 2018, le gouvernement a annoncé la fin de cette énergie fossile d'ici 10 ans.
Le fioul domestique est en effet une énergie polluante, car il s'agit d'un dérivé du pétrole.
Au delà des contraintes logistiques de livraison et d'entretien de la cuve, le fioul risque donc d'être de plus en plus taxé par le gouvernement qui veut encourager l'usage des énergies propres.

Quelles alternatives ?


La première alternative : le gaz naturel.
L'avantage de cette énergie est que ses tarifs sont réglementés, l'augmentation des prix est donc connue à l'avance.
Il existe des aides pour s'équiper notamment en chaudière à condensation.
C'est une solution intéressante, à une condition : être raccordé au réseau de gaz de ville.

Autre solution : la pompe à chaleur
Ce système capte l'énergie calorifère contenue dans l'air extérieur et la réinjecte dans la maison.
Le coût de l'équipement est relativement élevé - entre 10 000 et 15 000 €, il faut compter une dizaine d'années pour rentabiliser l'investissement.

Troisième option : le chauffage au bois. Le poële a granulés, notamment, remporte un succès croissant.
Quelle que soit l'option choisie - pompe à chaleur, gaz ou poêle - c'est surtout l'isolation de la maison qui fera la différence.
A noter qu'il existe un crédit d'impôt de 30% sur le coût du matériel s'il est de dernière génération et installé par un professionnel.
 
Quelles alternatives au fioul ?
Alors que le prix du fioul augmente, beaucoup envisagent de changer de mode de chauffage. Mais toutes les alternatives sont-elles valables, faut-il absolument renoncer à cette énergie fossile ? Reportage de Jean-Martial Jonquard et Jean-Marie Arnal. Intervenants : Lionel Mouzet, livreur de fioul / Serge Emier, consommateur de fioul / Fabrice Simon, Espace Info Énergie - Limousin Nature Environnement

 

Sur le même sujet

La première Maison Départementale de Santé de Dordogne

Les + Lus