Qui est Juan Arbalaez ? Invité d'honneur de Toques et porcelaine à Limoges

Publié le Mis à jour le

Il vient d'ouvrir son sixème restaurant à Paris, révélé par la télévision, le chef Juan Arbalaez est l'invité d'honneur de l'édition 2019 de Toques et porcelaine. Un chef 2.0, aussi à l'aise derrière les fourneaux que sur les réseaux sociaux.  

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Sa venue a crée un certain émoi à Limoges. Il y a d'abord ceux qui l'ont regardé à la télévision, il y a ensuite ceux qui le suivent sur les réseaux sociaux et puis enfin il y a ceux qui ont déjà réservé leur place pour le dîner de Gala qu'il a accepté de créer spécialement pour Toques et porcelaine. 

3 lieux, 3 ambiances, 3 rendez-vous coups de cœur de France 3 à decouvrir dans la carte ci-dessous :
 
 

De la Colombie aux plateaux de télé 

C'est à Bogota en Colombie que Juan Arbalaez se passionne pour la cuisine entouré de ses frères et de sa famille. Enfant puis adolescent, il n'a alors qu'un seul rêve. 
Lequel ? Devenir chef. 
Où ? A Paris. 
Comment ? Par tous les moyens.

Il n'hésite pas à partager sur son compte Instagram des photos de son enfance, comme celle ci-dessous où on le découvre en bébé gourmand. 

 

A 18 ans, à l'heure où certains se voient footballeurs ou pilotes d'avion, lui quitte sa famille pour intégrer l'Ecole du Cordon bleu. La plus prestigieuse des écoles de cuisine Françaises. Il en sortira diplomé en 2008 après avoir appris les fondamentaux. Il aurait pu en rester là mais les choses s'enchaînent, mieux, elles s'accélèrent pour celui qui commence à espérer la réalisation de son rêve d'enfant. Il apprend, toujours et encore aux côtés de Pierre Gagnaire, le chef aux trois étoiles (Hôtel Balzac) qui dit que :

 La cuisine ne se mesure pas en terme de tradition ou de modernité. On doit y lire la tendresse du cuisinier.

 d'Eric Briffar (Le George V) et d'Eric Fréchon (Le Bristol) eux aussi très présents sur Instagram.  

En 2012, des amis l'inscrivent pour participer à la saison 3 de l'émision Top Chef, diffusée sur M6. Il sera assez vite éliminé mais une rencontre professionelle et amicale  avec Jean Imbert a marqué son passage. Lui aussi candidat du programme il lui demandera ensuite de devenir le second de son restaurant l'Acajou. A l'aise devant les caméras, en 2015 il rejoint l'équipe de Comment ça va bien sur France 2 autour de Stéphane Bern.
Aujourd'hui, le jeune chef rêve encore, il a ouvert plusieurs restaurants ; dans ses assiettes ? Une cuisine pétillante et dynamique comme lui et quand on lui demande pour un portrait dans Paris Match en 2017 comment revenir aux fondamentaux de la cuisine Française, il répond : 

Par le pain et par le vin

Ce qui ne l'empêche pas de proposer une cuisine explosive et colorée, à base de produits frais, de saison et d'épices bien sûr : 

 

Du petit Juan enfant en Colombie, il n'a rien oublié. Aujourd'hui, il est présent sur les réseaux sociaux, pour partager son expérience comme on partage entre potes une bonne recette. 

Juan Arbalaez, un chef 2.0 

Il appartient à cette génération de l'image, des réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram. Il les utilise à chaque occasion qui lui est donnée. Avec 69 000 abonnés sur Instagram, Juan Arbalaez montre sa cuisine comme sa vie. Il partage les moments intimes comme les rencontres les plus improbables. Il n'est pas une exception, aujourd'hui tous les grands chefs utilisent les réseaux sociaux pour sortir de leur cuisine et toucher un public de plus en plus nombreux certes, mais aussi de plus en plus curieux d'apprendre. Bien plus qu'une mode, ce phénomène s'est développé à la suite des émissions de cuisine qui ont intégré des concours ou des jurys. Savoir utiliser les réseaux sociaux avec les bonnes doses, les bons ingrédiens, et les bons assaisonnements qui donnent envie de suivre celui ou celle qui poste est une recette délicate, Juan semble, comme le montrent les photos de son compte Instagram ci-dessous, y prendre un plaisir certain. Il connait aussi les secrets d'une autre recette, bien plus délicate, celle de l'amour avec sa compagne, l'ex-miss France 2011 Laury Thilleman.

 

Et Juan pense au Sud-Ouest pour ouvrir un septième restaurant. ll n'a pas encore choisi le lieu, cependant les saveurs des produits de la région, les traditions gastronomiques, l'engagement des producteurs sont autant d'arguments en faveur de la région selon lui.
En Nouvelle-Aquitaine, il a découvert Fort Boyard en participant au célèbre jeu estival de France 2.
 

Voir cette publication sur Instagram

Je suis arrivé aux côté de 5 incconus et je repart avec une famille ! . @instacekedubonheur est une association qui mène tout au long de l'année des actions dans 82 établissements de santé et qui rend les journées plus heureuses de 17450 jeunes . Je peut vous dire qu'on a tout donné pour vous ramener une grosse cagnotte pour vous aidez dans votre but de disperser la joie et le sourire aux plus grand nombre. 😁🤟🙏 #respect . J'espère pouvoir revenir toute ma vie et avec cette team de ouf @valoulagitane @guillaumepley @anthony_colette @keenvofficiel @terencetelle Bon vous avez compris Rendez-vous cette été pour des images d'une aventure inoubliable. . . . . . #fortboyard #lavikua #france2

Une publication partagée par Juan Arbelaez 🇨🇴 🇨🇵 (@juanarbelaezchef) le

Sur Facebook, Juan Arbalaez annonce sa venue à Limoges avec un smiley tout sourire. Il s'est confié à  L'homme en bleu, le site traitant de la culture et des manifestations en Limousin, pour revenir sur sa vie, sa carrière et pour parler de sa venue à Limoges pour Toques et porcelaine. 

 

Le dîner de gala de Toques et porcelaine 

Imaginer un dîner de gala est un véritable challenge. Dans le cadre de Toques et porcelaine c'est un défi, car un musée, si beau soit-il, n'est pas un restaurant. Juan Arbalaez a accepté sans vraiment hésiter. Que le repas ouvert uniquement sur réservation se déroule dans le temple de la porcelaine a sans doute plu au chef qui aime l'original. C'est le musée national de la porcelaine Adrien Dubouché qui accueille pour l'édition 2019 le dîner de gala. 
 
 Pour cette soirée exceptionnelle, il fallait un menu exceptionnel. Le chef a de suite pensé au Limousin sans oublier les saveurs de son pays d'enfance et la mise en avant du travail des élèves du Lycée du Mas Jambost qui ont conçu l'assiette de service.

Ce que Juan Arbalaez dit de la porcelaine : 

La porcelaine sublime la cuisine 

Au menu : 

Entrée : 
"Iode du Pacifique / Retour de pêche assaisonnée aux parfums de ma Colombie natale
Poisson : 
"Lotte, yaourt grec fumé au foin, poudre d'olives noires, pickles de radis rouge"
Viande : 
"Jarret de veau du Limousin confit, siphon de pomme de terre, vierge d'herbes fraîches et d'anguille fumée"
Dessert : 
"Pêche blanche pochée, sorbet basilic, poudre tomate et piment d'Espelette"

Juan Arbalaez fait parler de lui,  Jean-Sébastien Petitdemange, le Président des Gastronomades qui se tiendront à Angoulême en Novembre prochain porte un regard bienveillant sur celui qui aime surprendre y compris dans le milieu fermé de la gastronomie : 
 

On aurait pu croire à un coup dans Top Chef, genre un beau gosse de plus pour le casting. Mais au final, il s'en sort très bien. Des origines Colombiennes qui se ressentent dans sa signature culinaire. Une technique bien maîtrisée. Et un sens des affaires qui le font monter vite. En off, je dirais qu'il sait que les étoiles ne sont pas pour lui mais il se sert de sa notoriété pour trouver des partenaires et monter des liens win-win. Après, il aime la cuisine, le produit, il sait faire ! 

Difficile de trouver plus belle conclusion pour celui qui va prouver à Limoges, que ses fans ont raison d'aimer autant les chefs à la tête bien faite et bien pleine. 

France 3 partenaire 

Retrouvez Les toqués de la porcelaine samedi 21 septembre sur .3 NoA de 11h00 à 12h00 et dimanche 22 septembre de 10h55 à 11h50 France 3 Nouvelle-Aquitaine . Annaïck Demars (France 3 Nouvelle-Aquitaine) et Stéphane Pigato (France bleu) vous entrainent dans une déambulation au couer de la ville pour découvrir des producteurs, des chefs et des porcelainiers qui ont tous un point commun : un savoir-faire qu'il ont envie de partager. Annaïck est rassurée de savoir que Juan Arbalaez parle parfaitement bien le Français, elle le dit à Stéphane autour d'un café : 

 

Trouvez la bonne chaine ! Pour regarder vos programmes.
France 3 Aquitaine Limousin Poitou-Charentes .3 NoA
FREE 304 316 323 326
ORANGE 303 315 322 339
BOUYGUES 472 484 491 337
SFR / NUMERICABLE 433 445 452 455
CANAL SAT 352 364 371 ND
TNTSAT 303 315 322 ND
FRANSAT 303 309 318 325
SOURCE : France Télévisions