VIDÉO. Manifestation contre la réforme des retraites : 200 personnes, dont de nombreux jeunes, défilent en chantant "Limoges, réveille-toi"

Dès 20H, près de 200 personnes se sont rassemblées dans le centre-ville pour dénoncer la réforme des retraites et le rejet des motions de censure. Dans le cortège, une grande majorité de jeunes. La soirée s'est passée globalement dans le calme.

durée de la vidéo : 00h01mn29s
Manifestation contre la réforme des retraites et le rejet des motions de censure à Limoges le 20 mars 2023 ©Antoine Jegat et Samuel Chassaigne - France 3 Limousin

Ils se sont donnés rendez-vous à 20 heures devant la mairie. Près de 200 personnes, dont une très grande majorité de jeunes, sont venues dénoncer le passage de la réforme des retraites, après le rejet, ce lundi soir, des deux motions de censure par l'Assemblée. 

Pendant une quinzaine de minutes, le groupe a bloqué partiellement la circulation au niveau du carrefour de la Mairie. Si l'ambiance était quelque peu électrique, avec le passage de quelques automobilistes montrant leur agacement, tout s'est passé dans le calme. 

Dans le groupe, un sentiment de colère qui domine, l'envie d'être entendu par le gouvernement.


Le groupe s'est ensuite dirigé vers la préfecture, défilant sur la rue Jean Jaurès en chantant au rythme de plusieurs slogans et notamment "Macron, démission", "Macron, t'es foutu, on est tous dans la rue", "Limoges, débout, soulève-toi" ou encore "Limoges, révolte-toi". 

Sur leur passage, quelques rares manifestants ont décidé de renverser toutes les poubelles croisées sur leur passage. Mais l'essentiel des personnes présentes a défilé sereinement.

Finalement, le groupe est arrivé devant la préfecture où le groupe est resté un moment avant de repartir en direction de la place Denis Dussoubs.

Lors de la dispersion des manifestants dans le centre-ville, quelques poubelles ont été incendiées, notamment place Denis Dussoubs et près de la mairie, bilan confirmé par la police à 22 H 30. Les forces de l'ordre ont d'ailleurs procédé à 4 interpellations (les premières à Limoges depuis le début du mouvement social) pour feux de poubelle et pour outrage. Les 4 individus arrêtés, hommes et femmes, tous âgés d'une cinquantaine d'années, étaient toujours en garde à vue ce mardi matin.

Les feux ont été rapidement éteints pas les pompiers, supportés par les forces de l'ordre, comme vous pouvez le voir sur ces images de Samuel Chassaigne : 

durée de la vidéo : 00h00mn26s
Feu de poubelle, manifestation contre la réforme des retraites ce lundi 20 mars 2023 ©Samuel Chassaigne - France Télévisions

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité