Repas fermier au Vigen

Publié le
Écrit par Le goût des rencontres
Justine Piluso est au Vigen à côté de Limoges pour rencontrer des agriculteurs coopérateurs.
Justine Piluso est au Vigen à côté de Limoges pour rencontrer des agriculteurs coopérateurs. © France Télévisions / france•tv studio

Dans cet épisode, Justine Piluso a rendez-vous avec Murielle, maraîchère et commerçante au Vigen, près de Limoges.

C’est sur son lieu de travail, à La Petite Ferme, que notre cheffe va la retrouver. Ce magasin coopératif est l’un des tous premiers de la région à avoir vu le jour. Ici, Murielle vend les produits locaux et en circuit court d’une vingtaine de producteurs.

Puis, Murielle va troquer sa caisse enregistreuse pour une brouette un peu spéciale afin de faire découvrir à Justine son exploitation de légumes et notamment une variété de courge étonnante, la Delicata.

La maraîchère chargera ensuite notre cheffe d’aller chercher du canard pour la recette. Justine fera donc la connaissance de Thibault, le voisin, qui en élève plusieurs races. C’est dans cette ferme où il s’est installé en 2020 qu’il produit environ 12 000 volailles par an, vendues essentiellement à La Petite Ferme.

Ensemble, Justine et Murielle cuisineront un repas 100% fermier : des courges farcies aux légumes accompagnées d’un canard demi-sauvage.

Cette journée de rencontres se terminera à la tombée du jour, sous une tonnelle, pour déguster ce plat automnal. L’occasion de parler de leur métier de producteurs et de la vente directe, qui leur est chère.

Coproduction : France Télévisions / france•tv studio
Diffusion : samedi 3 sécembre à 11:30 sur France 3 Nouvelle-Aquitaine
Replay : "Le goût des rencontres en Nouvelle-Aquitaine" sur france.tv 
Présentation : Justine Piluso
Réalisation : Florent Tixier

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.