Saint-Sylvestre : les consommateurs s'organisent

Le marathon des fêtes se poursuit. Après les repas de Noël, celui du 31 décembre se prépare doucement.

Les halles de Limoges revêtent leurs vêtements de fêtes de fin d'année.
Les halles de Limoges revêtent leurs vêtements de fêtes de fin d'année. © Matthieu Dégremont - France Télévisions

Le réveillon du 31 décembre 2020 va être tout à fait singulier. Pour cause de crise sanitaire, le nombre de convives est limité, six adultes maximum à table. Sans oublier que contrairement au réveillon de noël, le couvre-feu s'appliquera le soir du 31 décembre dès 20 heures.

Du côté des commerçants, Noël est à peine passé qu’il faut déjà prendre les commandes pour celui du 31 décembre. Mais aux Halles de Limoges, la fréquentation se révèle plutôt calme.

Ça a commencé un petit peu ce week-end avec quelques commandes mais ça va s’intensifier en début de semaine. Tous les ans, les gens attendent un peu plus le dernier moment contrairement à Noël.

Un des vendeurs de légumes constate que les commandes sont moins importantes cette année, la conséquence selon lui du nombre limité de personnes à table.

Les gens achèteraient plus de petites commandes, ce qui complique la gestion des stocks notamment pour les poissonniers.

 A cause du contexte sanitaire et des tempêtes, on demande aux gens de rappeler mardi parce qu’on ne connait pas exactement l’approvisionnement que l’on va avoir.

Cependant, l'approvisionnement devrait être à la hauteur de la demande.

Un réveillon du Nouvel an différent mais il se prépare à Limoges ©France 3 Limousin

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nouvel an événements sorties et loisirs économie cuisine culture gastronomie