La seule salariée du Planning Familial 87 était en contrat aidé... supprimé !

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gwenola Beriou .

L'association, qui fonctionne également avec une quinzaine de bénévoles, ne va pa fermer, mais elle va devoir revoir entièrement son mode de fonctionnement.

La grogne des associations contre la fin des contrats aidés continue.

Cette fois, c'est Le Planning familial de la Haute-Vienne qui manifeste son inquiétude.



La structure ne ferme pas... mais elle va devoir changer son mode d'accueil.

A partir de maintenant, les entretiens se feront uniquement sur rendez-vous.



La raison de cette réorganisation : la fin du contrat unique d'insertion - un emploi aidé - de l'unique salariée, Angel.



Depuis hier, l'association a lancé une pétition accompagnée d'une caisse de solidarité en ligne pour tenter de maintenir ses activités.



Une réunion publique est organisée ce soir à l'espace El Doggo à Limoges.



durée de la vidéo: 01 min 01
La seule salariée de la structure était en contrat aidé, son poste est supprimé. Le Planning Familial de la Haute-Vienne va devoir revoir toute son organisation. Intervenante : Angel, Ex-Contrat aidé du Planning familial 87 ©F3 Limousin





 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité