Tour de France 2020 : des hommages à "Poupou" un peu partout

Dans cette édition si particulière du Tour de France 2020, Raymond Poulidor est à l’honneur un peu partout.
L’enfant de St.Léonard-de-Noblat est l’objet d’œuvres éphémères, de petits messages.
Tous les amoureux de la Grande Boucle sont invités à lui rendre hommage.
 

Des portraits de "Poupou" fleurissent un peu partout
Des portraits de "Poupou" fleurissent un peu partout © Dessin de Caroline Platter. France Télévisions
Sur le petit stade de foot de Saint-Léonard-de-Noblat en Haute-Vienne, désert en ce dimanche, ils sont 3 : Caroline Platter, une dessinatrice professionnelle basée à Bujaleuf (Haute-Vienne), son ami Pierre et sa fille Marie.
Malgré le temps incertain et du vent, ils s’activent : prises de mesures, calculs de distance… Ils déroulent de grands morceaux de bâche agricole qui sont maintenus par des piquets.
Objectif : reconstituer en géant le portrait de l’enfant du pays : Raymond Poulidor, décédé le 13 novembre 2019.

Un portrait qui pour l’instant se trouve sur une planche de papier. Pour l’adapter aux dimensions du terrain de foot, l’artiste a réalisé une maquette :
"Ma maquette est réalisée au 1/5e, explique Marie Platter. C’est-à-dire que ce qui fait 5 centimètres sur le dessin, fait 5 mètres sur le terrain".
Soit par exemple, 21 mètres pour l’un des côtés de la mâchoire du cycliste.

Au total 280 cases font peu à peu constituer ce portrait de 7000 m2.

L’œuvre d’art monumentale pourra être admirée grâce aux prises de vues réalisées par l’hélicoptère de France Télévisions jeudi 10 septembre 2020, lors de la 12e étape du Tour entre Chauvigny (Vienne) et Saran (Corrèze).
 
Portrait géant de Raymond Poulidor
 

"Poupou bio"

8 jours plus tard, vendredi 18 septembre 2020, lors de la 19e étape, les téléspectateurs de la Grande Boucle pourront découvrir un autre visage de Raymond Poulidor à Champagnole, dans le Jura.
Un "Poupou bio", présente gaiement Pierre Duc, l’artiste jurassien, peintre, graveur, qui réalise depuis plusieurs années des fresques le long du tracé du Tour de France.
On lui doit déjà un portrait de Neandertal coiffé de la célèbre casquette du Tour, réalisé en 2017 près de Düsseldorf, ou encore une fresque pour les 100 ans du maillot jaune, l’an dernier et récompensée…  par le Prix du Jury « Raymond Poulidor ».

Sur une surface de 6 hectares (l’équivalent d’une vingtaine de terrains de foot), l’artiste est actuellement en train de reconstitué le visage du cycliste à l’aide de matériaux 100% naturels : "paille, sciure, compost, chaud.. Le but est que l’œuvre se décompose naturellement dans le pré que l’agriculteur nous a prêté", explique l’artiste.

La matière première est fournie par le conseil départemental du Jura et une dizaine de bénévoles prêtent main forte à l'artiste.
L'oeuvre finale sera là aussi visible par les téléspectateurs du monde entier grâce à l’hélicoptère de France Télévisions.


L’infatigable "artiste en herbe" travaille également actuellement sur une autre fresque géante : le portrait de Jacques Chirac pour le passage du Tour de France à Treignac, le 10 septembre 2020.
 
Opération "Merci POUPOU"
L’ARPAD, l’association des Amis de Raymond Poulidor et André Dufraisse a souhaité aussi rendre hommage au coureur de Saint-Léonard-de-Noblat en organisant l’opération « Merci POUPOU ».
Le principe est simple : il suffit d’inscrire sur le passage du Tour de France 2020 le texte « Merci POUPOU » sur n’importe quel support (sauf la chaussée !) avec une petite mise en scène dans l’esprit de la Grande Boucle, prendre une photo de la réalisation et l’envoyer à l’association par internet ou les réseaux sociaux.
Les 100 plus belles photos seront exposées par l’ARPAD.

Plus d’informations sur le site de l'association  http://www.poulidor.fr/index.php/association/
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport