• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le train pour Limoges ? Attendez demain !

© M. Dégremont
© M. Dégremont

C'est un coup de gueule sur les réseaux sociaux qui a trouvé un écho auprès de nombre de décideurs ou d'élus du Limousin. Celui d'un psychanaliste limougeaud, qui à Paris a loupé son train pour Limoges, et a appris, à ses dépends que le suivant était le lendemain. 

 

Par Christophe Bodin

Le coup de gueule d'un usager de la SNCF. Un psychanaliste limougeaud, ancien chef d'entreprise, a mis la nuit entière pour revenir de Paris après avoir raté son train du soir à 19h38. Sur les réseau sociaux, il dénonce l'enclavement du Limousin

Quelques minutes de retard pour le dernier train, il n'est pas encore 20h, mais depuis Paris, impossible pour Frédéric Duplessy, psychanalyste à Limoges de rejoindre le Limousin par le rail avant le lendemain matin. Sans train de nuit, il optera pour l'autocar, un fameux "bus Macron". 

Ce n'est pas une nouveauté, la desserte ferroviaire du Limousin n'est pas bonne, mais, à nouveau, un usager en à fait l'expérience et son agacement sur les réseaux sociaux a suscité un certain écho localement.

Un coup de gueule partagé par ceux qui empruntent la ligne Brive-Limoges-Paris comme par les élus ou les décideurs qui se désolent de cet enclavement.

Certes les travaux actuels sur les voies, qui devront justement permettre un meilleur service, expliquent une partie des retards, mais force est de constater que les délais ne sont pas tout le temps respectés, alors que le trajet est déjà long. De même, la fréquence des trains n'est pas comparable à celle reliant d'autres villes, en particulier les villes desservies par le TGV.

Sur le TER, ce psychanalyste qui assure des vacations sur Angoulême, fait également un constat de déshérence, aujourd'hui, le service ferroviaire qui existait autrefois n'est plus assuré de la même manière.  
 

 

Sur le même sujet

Gascogne 45

Les + Lus