Covoiturage et bus : les usagers de Limoges s'organisent en raison des perturbations sur le réseau ferroviaire

Alors que la ligne Limoges-Paris est à l'arrêt depuis le vendredi 2 décembre, les voyageurs doivent se débrouiller pour trouver des solutions de substitution. Les bus et les covoiturages sont pris d'assaut.

Depuis le déraillement d’un convoi de marchandises à Issoudun (36), vendredi 2 décembre, la galère continue pour les voyageurs limousins qui souhaitent se rendre à Paris. Tous les trains sont à l'arrêt sur la ligne entre Limoges et la capitale. Mais plusieurs moyens de substitutions existent !

Bus et covoiturages très prisés par les voyageurs

À la gare de Limoges, si les quais sont presque vides, plusieurs allers-retours jusqu'à Paris sont proposés en bus. Les covoiturages sont aussi pris d'assaut par les usagers voulant rejoindre la capitale. 

Il est toujours possible d'aller à Paris en train, mais en prenant un TER direction Poitiers. Caroline devait effectuer un Paris-Limoges, mais son train a été annulé de dernières minutes. Alors, "il a fallu essayer de trouver une solution. Ce sont des heures de voyage et de galères". Pour Caroline, "Ça fait des longues journées !"

De possibles perturbations vers Poitiers

Certains, comme Eric et Gilles, ont eu de la chance. Tous les deux ont été avertis de la suppression de leurs trains par mail. Ils ont pu facilement être redirigés vers le TER en direction de Poitiers. Si, pour Gilles, passer par Poitiers ne pose pas de problèmes, Eric, lui, aurait préféré rester dans le train jusqu'à Paris pour pouvoir travailler tranquillement. 

La solution vers Poitiers pourrait être, elle aussi, perturbée puisqu'un mouvement de grève est annoncé mercredi 7 décembre sur les trains régionaux. La SNCF espère un retour à la normale jeudi matin sur la ligne Polt.