Transports sur la métropole de Limoges : des changements, mais surtout en novembre

La Communauté Urbaine de Limoges Métropole présentait ce 26 août ses nouveautés pour la rentrée. Mais, épidémie de Coronavirus oblige, les modifications principales n’interviendront pas avant le 2 novembre prochain.
Les transports en commun à Limoges (illustration).
Les transports en commun à Limoges (illustration). © Limoges Métropole
Évolution des dessertes, modification d’arrêts ou de trajets, changement de cadencements, développement d’offres…
Comme chaque année, la rentrée apporte son lot de nouvelles pour les transports urbains gérés par Limoges Métropole.

Mais, Covid-19 oblige, la quasi-totalité de ces changements n’interviendra pas cette année dès le mois de septembre. La date du 2 novembre, matin de la rentrée des vacances de la Toussaint, a été au contraire retenue. Et, avant toute chose, il convient de rappeler que le port du masque reste obligatoire sur l’ensemble du réseau de Limoges Métropole.

Cela dit, et pour pouvoir commencer à s’adapter, voici les grandes lignes des changements à attendre, changements correspondants à une première phase de réorganisation du réseau de transport public.
 

Deux nouvelles lignes


Une nouvelle ligne 11, de Couzeix à Landouge

Une nouvelle liaison, entre Couzeix-Océalim et le centre de Landouge, via le centre-ville de Limoges. Elle remplacera ainsi les actuelles lignes 16 et 37.
Elle bénéficiera de fréquences renforcées, de 20 à 30 minutes en semaine, et de 30 à 40 les samedis et durant les petites vacances scolaires.

Une nouvelle ligne 33, entre Veyrac et Limoges

Cette nouvelle ligne, en remplacement de l’actuelle EX1, permettra une liaison entre le bourg de Veyrac et la place Winston Churchill, avec six allers-retours quotidiens en semaine scolaire, et quatre durant les petites vacances scolaires, ainsi que les samedis.
Elle desservira notamment les villages de Peury, La Gautaud, Les Charbonnières et Tranchepie, et assurera des services en heure de pointe sur la partie sud de la rue du Mas Loge et des Courrières.
 

Des modifications d’itinéraires


Sur la ligne 39, Chaptelat-Limoges

À Couzeix, elle sera déviée dans le secteur de Campanelle/Nouailhas, suite à la création de la ligne 11.
La ligne 38 effectuera quant à elle un crochet pour la desserte du village de Coyol.

Sur la ligne 26

À Saint-Gence, elle empruntera dorénavant intégralement la D128, dans le secteur des Charriers et de la Lande.
Les villages du Boschaudérier et des Francines seront désormais desservis par le nouveau service de transport à la demande Télobus.

La mise en place du nouveau transport à la demande, Telobus


Jusqu’alors déployé sur certains secteurs de l’agglomération, le Télobus sera élargi à l’ensemble du territoire, en complémentarité des lignes régulières du réseau TCL.
Il permettra, la journée et sur réservation préalable, des déplacements intra-communaux (à destination des centre-bourgs), mais également vers Limoges, via les lignes majeures du réseau.

Enfin, les tarifs en vigueur l’année passée le seront encore sur la nouvelle année scolaire.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports société