• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Une page se tourne pour les cafés Errel à Limoges rachetés par le groupe Merling

Enseigne d'époque des Cafés Errel à Limoges ( première partie du XXème siècle) / © D.R.
Enseigne d'époque des Cafés Errel à Limoges ( première partie du XXème siècle) / © D.R.

L'entreprise des cafés Errel qui était restée purement limougeaude va être transmise au groupe fondé par Vincent Merling et  basé à La Rochelle

Par Christian Bélingard

Jean-Paul Deluche, le président des Cafés Errel, explique la situation qui l'a conduit à transmettre sa société: " Ma fille n'ayant pas souhaité me succéder, j'ai fait le choix de confier l'avenir de mon entreprise, non pas à des investisseurs ni à des fonds de pension mais à un groupe familial qui de plus se trouve être un de mes amis: Vincent Merling".

Selon le présient Deluche, rien ne changera pour le personnel (85 salariés) qui est repris par le groupe Merling. L'ensemble des activités est conservé, et détail intéressant, la torréfaction reste à Limoges. 

Petite histoire des Cafés Errel

L'entreprise est créée en 1936 à Limoges. René LAPORTE ( ses initiales R.L. donnent Errel) crée un magasin de torréfaction, situé dans le centre de Limoges, repris en 1964 par Marcel DELUCHE. Dès lors, la société prend un nouvel essor. Les Cafés ERREL étoffent leur activité vers le marché des professionnels de l'expresso : Cafés, Hôtels, Restaurants (C.H.R.). En 1982, Jean-Paul DELUCHE, courtier en café succède à son père. L'affaire familiale étend son territoire d'activité pour être aujourd'hui présente sur 10 départements à travers 4 régions. 

Sur le même sujet

Emilie Beau

Les + Lus