• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Vaches limousines : succès pour la première vente aux enchères de génisses reproductrices

Succès pour la vente aux enchères de génisses
La Station de Lanaud organisait, jeudi 6 avril 2017, une vente aux enchères de génisses reproductrices. Une première édition réussie : 22 femelles ont été vendues et deux tiers partiront à l'export. Succès également pour la vente de 28 jeunes taureaux reproducteurs. Intervenants : Géraldine Dussoubs, éleveuse à Oradour-sur-Vayre ; Sophie Mournetas, acheteuse pour des éléveurs européens ; Christophe Meylan, éleveur suisse ; Olivier Rambert, chef de service Interlim Génétique Service - France 3 Limousin - Ophélie Le Piver, Thomas Milon, montage : Sophie Spielvogel

La première vente aux enchères de génisses reproductrices, qui s'est déroulée jeudi 6 avril 2017 à la Station de Lanaud, est une réussite. Vingt-deux femelles ont été vendues. Deux tiers d'entre elles rejoindront des élévages un peu partout en Europe.

Par Marie-France Tharaud

Trente-cinq ans qu'il n'y avait pas eu de vente aux enchères de génisses reproductrices!

La vente, organisée jeudi 6 avril 2017 à la Station de Lanaud, est donc presque une première.
Selon les organisateurs, elle répondait à une demande des éleveurs étrangers qui recherchent des génisses de qualité.

Vingt-deux femelles, âgées de seize à vingt mois, ont été vendues.
Deux tiers sont parties à l'export, vers des élevages européens.

Enchère moyenne pour ces génisses reproductrices : 3.068 euros.
Enchère la plus haute pour la belle Lassie qui part au Portugal : 5.700 euros.

Vingt-huit veaux RJ (jeunes mâles reproducteurs) ont également été mis aux enchères. Prix moyen : 5.693 euros.
Cinq veaux ont été vendus plus de 8.000 euros et le Top Price : 12.600 euros.

Cette vente aux enchères de la Station de Lanaud était la quatrième et dernière de la saison. 

Sur le même sujet

Le nouveau revers du village des marques à Coutras

Les + Lus