Val de l'Aurence à Limoges : la préfecture annonce le maintien de la compagnie de CRS

Publié le
Écrit par Lauryane ARZEL

Dans le quartier de Val de l'Aurence à Limoges (Haute-Vienne), la situation est revenue au calme jeudi 4 août 2022 après un début de semaine agité. Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, avait demandé le déploiement d'une compagnie de CRS dans le quartier. Le dispositif sera maintenu dans les prochains jours.

La préfecture de la Haute-Vienne vient d'annoncer dans un communiqué, ce jeudi 4 août 2022, que la compagnie de CRS déployée dans le quartier du Val de l'Aurence à Limoges resterait mobilisée dans les prochains jours. Le dispositif avait été mis en place après deux nuits de violence en début de semaine.

Un "retour au calme rapide"

D'après la préfecture, le déploiement de la compagnie de CRS aurait permis un "retour au calme rapide dans le quartier, sans qu'aucun nouvel incident n'ait été déploré." Les services de l'Etat précisent aussi que "des opérations fermes de maintien de l’ordre seront reconduites chaque fois que cela sera nécessaire."

Dans la nuit du lundi 1er au mardi 2 août 2022, les forces de l'ordre ont été appelées à 23h10 pour un feu de véhicule dans la cité du Val de L'Aurence. La situation tourne à l'affrontement pendant près de 4 heures 30. Une quarantaine d'individus prennent alors pour cibles les forces de l'ordre.

La compagnie de CRS, la CRS 8, arrive le lendemain à Limoges en provenance de l'Essonne. Elle est spécialisée dans la guérilla urbaine. Des contrôles aléatoires de véhicules sont effectués. Des tirs de mortier sont échangés dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 août. Aucun incident n'a été déploré depuis.