Un “veggie challenge” proposé aux Limougeauds

Samedi 13 janvier 2018 à Limoges, l'association L214 proposait aux Limougeauds de manger sans viande, sans lait et sans oeuf. / © Cécile Bonté-Baratciart
Samedi 13 janvier 2018 à Limoges, l'association L214 proposait aux Limougeauds de manger sans viande, sans lait et sans oeuf. / © Cécile Bonté-Baratciart

L214 à la rencontre des Limougeauds ce samedi 13 janvier 2018... L'association de protection des animaux proposait un "veggie challenge" : déguster une cuisine sans viande, sans lait, sans oeuf... Des éleveurs de Limousines se sont invités à la manifestation. 

Par Marie-France Tharaud

Etes-vous prêts à manger sans viande? A ne pas consommer d'oeuf, ni boire de lait? Bref, à avoir une alimentation plus "végétale"?

Assiettes en main, c'est ce qu'une vingtaine de militants de L214 proposait aujourd'hui aux passants limougeauds, nombreux en centre-ville ce samedi après-midi, météo clémente et soldes obligent...  

L'initiative de l'association de protection des animaux a été plutôt bien reçue par les badauds mais pas par quelques éleveurs de vaches Limousines, venus manifester contre le « veggie challenge » et plus généralement, contre les actions des militants de L214 que les éleveurs jugent "extrémistes".  

L'association est en effet connue pour ses vidéos chocs dans les abattoirs ou ses manifestations contre la ferme des 1000 veaux, dans la Creuse.
Son "veggie challenge" a lui, en revanche, suscité de la curiosité dans la population.

Une opération séduction que L214 devrait renouveler.

Limoges : "veggie challenge" de l'association L214
Une vingtaine de militants de l'association de protection des animaux L214 proposait aux Limougeauds, samedi 13 janvier 2018, de manger "plus végétal". Une initiative plutôt bien reçue par la population. Mais des éleveurs de Limousines ont eux manifesté leur mécontentement contre L214. Intervenants : Franck Dumond, éleveur de Limousines ; Amandine Cassegrain, membre de L214. - France 3 Limousin - Cécile Bonté-Baratciart, Pascal Coussy, montage : Philippe Ruisseaux


Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus