VIDÉO. Réduire sa facture énergétique avec des panneaux photovoltaïques à installer soi-même

durée de la vidéo : 00h01mn41s
Alors que le prix de l’électricité a encore bondi de 10% le 1ᵉʳ aout, le parc naturel régional de Millevaches lance une commande groupée de kits photovoltaïques. L’idée est d’équiper les particuliers, les entreprises ou les collectivités avec des matériels simples d’utilisation en essayant d’obtenir les meilleurs tarifs. ©France Télévisions

Alors que le prix de l’électricité a encore bondi de 10% le 1ᵉʳ août, le parc naturel régional de Millevaches lance une commande groupée de kits photovoltaïques. L’idée est d’équiper les particuliers, les entreprises ou les collectivités avec des matériels simples d’utilisation en essayant d’obtenir les meilleurs tarifs.

Sous la chaleur écrasante de l'été, en plein milieu du jardin de Jacques Jamilloux trônent deux panneaux photovoltaïques de 2 x1 mètre. On pourrait faire cuire un œuf dessus, mais l'option plancha n'est pas encore disponible. L’installation, une armature en bois assez sommaire, est artisanale, du 100% fait maison. Cet investissement date de novembre dernier. 

"Ça nous a coûté 1300 euros. C'est nettement plus abordable que si on avait dû faire installer des panneaux sur le toit, car il faut le faire faire par un artisan et ça coûte forcément plus cher. Là, c'est installable soi-même très rapidement".

Il suffit d’identifier la zone d’ensoleillement optimal et de brancher l’installation sur une prise de courant extérieure lambda. Une application permet de constater la part de la consommation couverte par les panneaux. Tout fier, Jacques dégaine son téléphone et plonge dans les chiffres : "L'économie est de l'ordre de 16%, à peu près. Ça suppose aussi que l'on gère un peu mieux les appareils en fonctionnement pour pouvoir demander une production, plutôt quand le soleil est au zénith. Il vaut mieux faire tourner le ballon d'eau chaude et la machine à laver à midi par exemple. On y travaille encore". 

Commande groupée

Des kits semblables vont faire l’objet d’une commande groupée lancée par le parc naturel régional de Millevaches. Elle s’adresse aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités situés dans le périmètre du Parc et aux habitants des communes signataires de sa charte. Progressivement, le parc veut produire localement l’énergie consommée par ses habitants. 

"Toute l’énergie qui sera produite va être directement consommée dans votre maison. Il n'y a pas de revente de cette énergie. Il n'y a donc pas besoin de surdimensionner l'équipement. Il faut l'adapter aux consommations captives de la maison, les consommations talon : c'est-à-dire tout ce qui fonctionne toute la journée, les frigos, les congélateurs, les boxes, tous ces équipements-là" confie Manon Campenet, chargée de mission énergie-climat au PNR Millevaches.

L'idée d'un groupement d'achat est pédagogique pour sensibiliser les habitants aux économies d'énergie, mais aussi et surtout financier. Plus les acquéreurs potentiels seront nombreux, plus le parc pourra négocier des tarifs attractifs. À titre d'information, un kit à installer soi-même avec un seul panneau se vend aux alentours de 500 à 800 euros.  L'objectif imposé aux collectivités est également de tendre à devenir des territoires à énergie positive. Autrement dit, de produire, à termes, au moins autant d'énergie qu'ils en produisent. 

Date limite du dépôt des candidatures le 15 septembre. Ensuite, une réunion avec les membres doit permettre de définir les besoins et le cahier des charges. Puis un appel d’offres sera ensuite lancé pour sélectionner les entreprises et le type de panneaux. Ces derniers devront être produits en France. 

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité