Y a-t-il une pénurie de places en crèche à Limoges ?

La question de la garde des jeunes enfants préoccupe à chaque rentrée de nombreux parents. La ville de Limoges compte 12 crèches municipales, et le même nombre de structures privées ou d'entreprises. Si la plupart de ces sites affichent complet, la situation n’est pas désespérée.
 

Plus beaucoup de place à table dans les crèches de Limoges.
Plus beaucoup de place à table dans les crèches de Limoges. © France 3 Limousin
601 places pour presque 1 200 enfants accueillis, chaque place n'étant pas occupée à temps plein par un même enfant…
Le chiffre est impressionnant et le constat est net : en cette rentrée 2019, les crèches municipales de Limoges frôlent la saturation.


 

Commission


Pourtant, chaque mois, des commissions se réunissent pour réadapter cet accueil aux évolutions de la fréquentation, et ainsi proposer de nouvelles places. La dernière commission a pu gérer 55 nouveaux cas.

Selon Nadine Rivet, adjointe au maire chargée de la petite enfance, "tous les mois, nous avons à nouveau des places disponibles".


 

Crèches privées


Cet engorgement pousse tout de même de plus en plus de parents à se tourner vers les structures privés ou d'entreprises, quand ils le peuvent.
Une crèche en théorie réservée aux enfants des salariés de la Mutualité Française accueille par exemple les enfants de salariés d’entreprises variées ou de fonctionnaires.

Crèches municipales, crèches privées… Pour les parents il n'y a pas de recettes miracles, sinon de débuter sa recherche le plus tôt possible.
 

 

Infos pratiques
La liste des établissements d'accueil collectifs et familial est disponible sur le site intrent de la ville de Limoges.


Plusieurs portails internet regroupent les différentes crèches de Limoges et de l’agglomération :
https://lescreches.fr/limoges-87000/
https://www.trouversacreche.fr/v-34860/87000-limoges

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie jeunesse société famille
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter