"You’re welcome", l'album solidaire du groupe de musique de Limoges, Dirty Rodeo, sortira le 18 décembre

Le groupe de musique Dirty Rodeo a choisi de reverser les bénéfices de son prochain album à un collectif d’aide aux migrants de Haute-Vienne, Chabatz d'entrar. L’album sortira le 18 décembre, une date symbolique, celle de la journée internationale des migrants.

L'album sortira lors de la journée internationale des réfugiés, vendredi 18 décembre 2020.
L'album sortira lors de la journée internationale des réfugiés, vendredi 18 décembre 2020. © Didier Rivet

"Pendant le premier confinement, on s’est rendu compte que beaucoup de gens avaient besoin d’être aidé. Et on s’est demandé comment on pouvait se rendre utile ?", raconte Paul, guitariste de Dirty Rodeo. Ce groupe de Rock "énervé" limougeaud comme le décrit lui-même l’artiste, a alors décidé de faire appel à ses connaissances dans le milieu de la musique électro pour monter un projet dont les bénéfices iraient à une association. "On nous a parlé du collectif qui mettait en avant le sort des migrants qui allait se faire virer, avant la rentrée, du squat des anciens locaux d'EDF et on s’est mis en contact avec lui", explique-t-il.

"L’initiative est chouette. Ça peut nous permettre de soutenir nos démarches administratives ou encore de payer une nuit d’hôtel aux migrants quand il y a un besoin", réagit Stéphane Lajaumont, un des animateurs de ce collectif Chabatz d’entrar, "Finissez d'entrer" - en dialecte ancien - un groupe militant composé de 25 organisations syndicales, d’associations et de partis politiques, engagé dans une démarche de soutien aux migrants.

Le projet s'est concrétisé en un album intitulé "You’re welcome", "Bienvenu", en Français, né de la collaboration entre le duo guitare-batterie et six autres artistes : Dagga General, Déesse K, Dysto, Mr Fent, Ellimac the WayFarer et Dahneb. Il est composé de quinze morceaux dont cinq signés Dirty Rodeo, de cinq remix électro et des cinq productions des artistes qui travaillent sur le disque. Le tout est à 10 euros et sera commercialisé sur BandCamp, un réseau social que certains groupes utilisent mais aussi sur la boutique en ligne "En soirée je danse pas"- le label qui soutient le projet. Les bénéfices seront reversés à Chabatz d’entrar.

L'album sort pour la journée mondiale des migrants

"Le soutien financier est toujours utile. Et si ça peut servir (l'initiative du groupe) à faire résonner notre message auprès d’autres populations notamment sur la liberté de circuler des migrants qui est une liberté garantie par la déclaration universelle des droits de l’homme", espère Stéphane Lajaumont.

Ça montre que tous ceux qui veulent peuvent aider

Stéphane Lajaumont du collectif Chabatz d'entrar

Et peut être, un jour, un concert ? "On a cette volonté, un jour, avec tout le monde, et l’argent servirait à reloger les migrants", indique Paul.

L’album solidaire "You’re welcome" sortira le 18 décembre prochain, une date symbolique, puisque ce vendredi est la journée internationale des migrants. A cette occasion, une manifestation est prévue à Limoges.

 

 

"J’y serai, annonce Paul, je vais voir comment je pourrai vendre sur place les albums, en fonction du protocole sanitaire."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture vie associative société