• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les oppositions au projet d’éoliennes autour du lac de Saint-Pardoux se multiplient

Des éoliennes à Saint-Pardoux ? Un photo-montage des opposants au projet / © Association Altesse 87
Des éoliennes à Saint-Pardoux ? Un photo-montage des opposants au projet / © Association Altesse 87

Un projet encore à l'étude prévoirait d'implanter des éoliennes autour du Lac de Saint-Pardoux. Aucune décision n'a encore été prise des voix commencent à s'élever. Une association opposée au parc éolien compte déjà 150 adhérents et des banderoles ont été installées autour du site. 

Par Thibault Marotte

La contestation se fait de plus en plus forte autour du projet de parc éolien dont une partie serait implantée au lac de Saint-Pardoux. Il prévoit d'installer une quinzaine d'éoliennes sur les communes de Roussac, Saint Symphorien sur Couze et de Saint Pardoux.

Les dispositifs permettraient aux mairies d'avoir une rentrée financière importante. Ce que conteste l'association ALTESSE87 mobilisée contre le projet. "Les revenus effectivement touchés par les communes sont environ quatre fois moindre que ce qu'annoncent les promoteurs éoliens", affirme Vincent Malige, son président. 
 

Des photomontages réalisés par une association


Pour défendre leur point de vue, l'association ALTESSE87 a réalisé une série de photomontages où l'on voit les éoliennes dans le paysage du lac de Saint-Pardoux. Cette association compte déjà 150 adhérents tous opposés à l'idée de voir apparaître des mâts de 180 mètres de haut.

Derrière la contestation, une menace pour le tourisme selon Vincent Malige. "On est sur une région qui a besoin absolument du tourisme pour vivre, qui est tout doucement en train de se reconstruire", explique-t-il. 
 

Dégradations et banderoles 


La colère se transforme parfois en actes de vandalisme. Les tourelles de 90 mètres de haut, qui devaient servir à effectuer les mesures pour les futures éoliennes, ont été endommagées par les opposants. Des banderoles et des inscriptions ont fleuri un peu partout autour du lac. "Non aux éoliennes" taggé sur les routes et sur une banderole géante accrochée sur des bottes de foin empilées. 

"Sur 10 jours, les éoliennes tournent et produisent de l'électricité pendant deux jours. Et le reste du temps, on est amené à démarrer des centrales pour faire le petit complément assure", Jean-Marc Legay, maire (PS) de Razes, lui aussi fermement opposé au projet. 

Toujours à l'étude, l'idée de voir apparaître des éoliennes dans le ciel de Saint-Pardoux commence de plus en plus à faire sa place mais rien n'a encore été formellement décidé. 
 
Les opposition au projet d’éoliennes autour du lac de Saint-Pardoux se multiplient
Reportage : Franck Petit, Lucie Martin et Alain Lafeuille Intervenants : Keith Richardson (Propriétaire d'un gite), Vincent Malige (Président de l'association Altesse 87) et Jean-Marc Legay (Maire (PS) de Razes)

Sur le même sujet

Les gilets jaunes à Saintes

Les + Lus