A la pêche électrique sur la Vienne

Des pêches électriques sur la Vienne
La Fédération de pêche de Haute-Vienne organise des pêches électriques pour analyser la biomasse. Exemple sur une portion de la Vienne entre Eymoutiers et Saint-Léonard-de-Noblat. Intervenants : Paul Duchez et Stéphanie Charlat - F3 Limousin - Emmanuel Denanot, Henri Simonet et Antonio Dos Santos

La fédération de pêche de la Haute-Vienne réalise régulièrement des pêches électriques. Les poissons sont pêchés pour être étudiés avant d’être relâchés.

Par Gwendolina Duval


Rassurez-vous les poissons seront relâchés à la fin de l’opération. La Fédération Haut-Viennoise pour la pêche et la protection du milieu aquatique organise des pêches dite "électriques" pour surveiller la densité et la santé des poissons.
Les truites, goujons et autres espèces de la rivière sont étourdis sous le coup d'une décharge. Puis les poissons sont étudiés, mesurés par des professionnels et des bénévoles des fédérations de pêche du Limousin, formés pour ce type d’opération.

Le recensement permet de voir l’évolution de la population des poissons et de la santé du cours d’eau, au fil des années. Sur la Vienne, il n’y a pas d’alevinage. Autrement dit, tous les poissons de la rivière y sont nés.
"Actuellement, la gestion de la Vienne se fait uniquement sur la restauration du milieu, on travaille exclusivement sur le milieu d’accueil" explique Paul Duchez, président de la Fédération pour la pêche et la protection du milieu aquatique en Haute-Vienne.

Sur le même sujet

IGP REACTIONS PORCELAINIERS

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne