Réagir en cas d'attentat : les formations "secourisme" ont débuté

Durant le mois de février, des formations pour apprendre "les gestes qui sauvent" sont proposées dans nos trois départements, comme un peu partout en France. C'est une initiative du ministère de l'Intérieur, après les attentats de novembre 2015.

Stage "secourisme", proposée par la Protection Civile (87), ce samedi 6 février à Isle.
Stage "secourisme", proposée par la Protection Civile (87), ce samedi 6 février à Isle. © M.Blanloeil
Avoir les bons réflexes, secourir les premières victimes, connaître les gestes qui peuvent sauver des vies...
Après les attentats du 13 novembre 2015, les demandes d'inscriptions pour les formations "secourisme" ont fortement augmenté en France.

C'est pour répondre à cette demande que le ministère de l'Intérieur a souhaité mettre en place, via les Préfectures, des stages aux gestes de premiers secours, dans la plupart des départements français.

Ces stages durent deux heures et visent à enseigner les gestes de base, en cas de situation exceptionnelle avec plusieurs victimes : effectuer un point de compression ou poser un garrot en cas d'hémorragie, commencer un massage cardiaque, prévenir les secours etc...

Reportage lors d'une formation ce samedi 6 février à Isle (87), réalisé par Margaux Blanloeil et Julie Dubois. Montage : Floriane Pelé.

Les intervenants dans ce reportage sont : Pierre JOUANNARD, Formateur de l’Association Protection civile, et plusieurs stagiaires.
durée de la vidéo: 01 min 46
Formation aux "gestes qui sauvent" ©France 3 Limousin


Planning des stages "Des gestes qui sauvent" en Haute-Vienne : cliquer ici

Planning des stages "Des gestes qui sauvent" en Corrèze : cliquer ici

Planning des stages "Des gestes qui sauvent" en Creuse : cliquer ici

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société attentat terrorisme