Soudeur : un métier d'avenir

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marine Guigné .

Les soudeurs sont très recherchés par l'industrie notamment. C’est un métier souvent dévalorisé. Pourtant, les débouchés sont nombreux, avec à la clé des salaires assez élevés. Rencontre avec de jeunes apprentis soudeurs, au lycée Edouard Vaillant, à Saint-Junien, en Haute-Vienne.  
 

C'est un métier méconnu et dont on parle rarement. Alors que les jeunes formés manquent à l'appel. Ces profils sont très recherchés selon les spécialités par les recruteurs des secteurs de l'agroalimentaire, agriculture, aéronautique, nucléaire ou industrie navale. 



Soudure manuelle mais aussi programmation robotique, le métier est aujourd'hui bien éloigné des clichés. Pour s'en convaincre, il suffit de se pencher sur la formation initiale et les différentes spécialités qu'offre cette voie. 



Au lycée professionnel Edouard Vaillant, à Saint-Junien, en Haute-Vienne, de jeunes apprentis soudeurs sont formés en apprentissage par le biais de l'alternance. Et comme leur formateur, ils sont plutôt optimistes. Ils savent qu'ils devraient rapidemment entrer sur le marché du travail. Pôle Emploi estime à environ 3000 le nombre d'offres d'emploi chaque année.

 





 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité