Cet article date de plus de 4 ans

Un antiquaire aurait substitué le buste d'Aredius en 1905

Le buste précieusement gardé dans la collégiale, contenant les reliques du fondateur de la ville de St Yrieix-la-Perche est un faux. L’original se trouve dans un musée New Yorkais. 2 historiens ont découvert qui l’aurait substitué.
A Saint Yrieix-la-Perche, le buste d’Aredius ne sort qu’une fois tous les 7 ans à l’occasion des ostensions. Mais ce reliquaire contenant les restes de l’évangélisateur de la ville est un faux datant de 1906.

L’original a attiré la convoitise des trafiquants  d’art du début du XXème siècle. Il date du XIIIème et a une valeur inestimable. Il est en or et en argent, incrusté de pierres semi-précieuses médiévales.

Qui l’a substitué ?

Après des longues recherches, l’historien Philippe Grandcoing affirme qu’un antiquaire Parisien pourrait avoir négocié l’achat du buste original avec le curé du village. Les reliques d’Aredius auraient été placées à l’intérieur d’une copie à ce moment.

durée de la vidéo: 00 min 36
L'historien P Grandcoing, invité du 19/20 ©F3 Limousin

En 1906, l’objet a été vendu à un banquier Américain qui en a par la suite fait don au Metropolitan Museum de New-York.

Restitution

La mairie de Saint-Yrieix-La-Perche demande aujourd’hui la restitution du buste original d’Aredius. Le dossier se trouve sur le bureau du ministre de la culture.
Mais pour les catholiques fidèles des ostensions, l’essentiel est à vrai dire que les reliques d’Aredius se trouvent toujours en Limousin.

durée de la vidéo: 01 min 40
Le faux buste d'Aredius ©f3 Limousin

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire sorties et loisirs polémique société