• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

L'Etat donne son accord pour rechercher de l'or en Haute-Vienne

Un permis de recherche d'or accordé par l'Etat sur une partie de la Haute-Vienne / © Gary C.Caskey/UPI/MaxPPP
Un permis de recherche d'or accordé par l'Etat sur une partie de la Haute-Vienne / © Gary C.Caskey/UPI/MaxPPP

La société Cordier Mines est autorisée par arrêté du 22 décembre dernier, à rechercher des mines d'or, d'argent et antimoine en Haute-Vienne et Dordogne. Une décision parue ce samedi 7 janvier dans le Journal Officiel.

Par Martial Codet-Boisse

La société Cordier Mines se voit accorder un permis exclusif de recherches de mines pour une durée de 5 ans.

La surface de recherche porte sur 261 km2 sur les communes haut-viennoises de Coussac-Bonneval, Château-Chervix, La Meyze, La Roche-l'Abeille, Ladignac-le-Long, Le Chalard, Meuzac, Saint-Priest-Ligoure, Saint-Yrieix-la-Perche et de Jumilhac-le-Grand, dans le département de la Dordogne.

Le périmètre du permis accordé exclut les surfaces des quatre concessions de l'Auriéras, Chamousseau, Cheni et Nouzilleras.

Cordier Mines SAS avait déposé une demande pour prospecter sur ces territoires en 2015 dans des zones où l'or avait été exploité pendant plusieurs siècles.

Pour contrer ce permis de prospection, des riverains ont pris les devants à Château-Chervix notamment en créant un collectif "Stop Mines 87".

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus