Saint-Yrieix-la-Perche : des élèves et des enseignants pris de vomissements au lycée Darnet

Ce jeudi 28 janvier 2021, environ 90 personnes, élèves, enseignants et personnel administratif du lycée Darnet de Saint-Yrieix-la-Perche, en Haute-Vienne, présentent nausées, douleurs abdominales ou vomissements. Les médecins de l'Agence Régionale de Santé (ARS) mènent des investigations. 

Cité scolaire Darnet de Saint-Yrieix-la-Perche (Haute-Vienne)
Cité scolaire Darnet de Saint-Yrieix-la-Perche (Haute-Vienne) © Franck Petit - France Télévisions

Plusieurs dizaines d'élèves, mais également enseignants et membres du personnel administratif du lycée Darnet de Saint-Yrieix-la-Perche présentent des symptômes gastro-intestinaux, des symptômes apparus entre le 27 janvier au soir et ce matin 28 janvier. 

Les investigations sont en cours. C'est l'Agence Régionale de Santé qui a pris en charge la communication sur ce dossier. Les médecins de l'antenne de Limoges de l'ARS mènent actuellement des investigations. En milieu d'après-midi ce jeudi, le décompte faisait état de 93 personnes touchées. Les parents ont été prévenus et il leur a été demandé de venir chercher leurs enfants.

Aucune piste n'est écartée pour tenter d'expliquer ces nausées, douleurs abdominales et vomissements. Des analyses de l'eau potable sont en cours, même si aucune anomalie n'aurait été détectée sur le réseau public, il pourrait s'agir d'un incident survenu sur le réseau interne. 

Par ailleurs, les services vétérinaires de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations ont lancé des investigations sur les repas servis à la cantine. Les symptômes étant apparus entre mercredi soir et jeudi matin, il pourrait s'agir d'une intoxication alimentaire, qui, dans certains cas, peut mettre entre 24 et 48 h à se déclencher. Par mesure de précaution, les pichets d'eau ont été remplacés par des bouteilles lors du repas de midi et les élèves sont priés de ne pas consommer l'eau du robinet. 

Pour l'heure, l'état des personnes atteintes ne présenterait pas de gravité.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers éducation société