Une première en France : en Haute-Vienne des citoyens financent leur futur centre de santé

Publié le

La mairie de Glanges, en Haute-Vienne, se lance dans une initiative qui est une première en France. Proposer à ses citoyens un financement participatif par prêts pour aménager le futur centre de santé de la commune.

Ce sera le premier centre de santé municipal directement financé par des citoyens.
La mairie de Glanges, dans le sud de la Haute-Vienne, initie ce qui deviendra peut-être une façon de lutter contre les déserts médicaux, en associant les habitants à leur système de santé local.

En 2001, la commune a acquis l’ancien bureau de poste en plein cœur du village, dans lequel elle a aménagé et loué pendant plusieurs années des logements sociaux. Aujourd’hui, elle souhaite y réaliser des travaux de rénovation thermique et y installer un cabinet médical, qui accueillera un médecin, deux infirmières et une activité de télé-ophtalmologie.

Pour financer ce projet, elle a fait appel à une plateforme spécialisée dans le prêt participatif, la plateforme Villyz, créée par d’anciens cadres de direction de la Banque de France, motivés par le fait de redonner du sens à l’épargne des Français.  

Concrètement, via cette plateforme, les citoyens qui le souhaitent peuvent prêter à la mairie de Glanges une somme allant entre 1 € et 2 000 € pour financer leur futur centre de santé. Il s’agit d’épargne et non de dons, les prêteurs seront remboursés progressivement sur 7 ans, avec un taux d’emprunt de 1,2%. 

Le projet, d’un budget global de 360 000 €, sera financé à hauteur de 120 000 € grâce aux prêts citoyens,  73 000 € par l’Etat via le programme France Relance, et le reste par la mairie.

L’appel aux prêts a ouvert il y a une semaine et il s’arrête le 22 avril 2022. A cette heure, plus de 12 500 € ont déjà été collectés.