Vacances de la Toussaint : les gîtes de Haute-Vienne font le plein

Est-ce une conséquence du couvre-feu imposé dans huit métropoles françaises et en Ile-de-France ? Pour ces vacances de la Toussaint, les gites de Haute-Vienne affichent un taux de remplissage inédit.

Le temps d'un week-end prolongé, cette famille se retrouve dans un gîte aménagé dans un ancien presbytère à Thiat en Haute-Vienne.
Le temps d'un week-end prolongé, cette famille se retrouve dans un gîte aménagé dans un ancien presbytère à Thiat en Haute-Vienne. © N.Vaille - France Télévisions
Pour ces vacances de la Toussaint qui débutent, les Français peuvent aller où ils le souhaitent. Pour l'instant du moins, il n'existe aucune restriction de déplacement entre régions.
Alors pendant ces vacances, les habitants des grandes villes ont tendance, comme cet été, à venir se mettre au vert dans nos campagnes du Limousin.

C'est le cas des dix membres de cette famille, dispersée aux quatre coins de la France, qui ont choisi de se retrouver le temps d'un week-end prolongé dans un gîte aménagé dans un ancien presbytère à Thiat, en Haute-Vienne.
 

Location possible à moins de 15... mais pas recommandée


Si les rassemblements au delà de six personnes ne sont pas recommandés, les gîtes d'une capacité inférieure à 15 personnes peuvent encore être loués, car ils sont considérés comme des locations privées. Au delà, ils sont assimilés à des établissements recevant du public (ERP) et ne peuvent pas faire l'objet d'une location pendant que s'applique l'état d'urgence sanitaire.

Pour respecter les mesures sanitaires, le propriétaire du gîte de Thiat, ouvert depuis le mois d'août, a choisi de respecter une vacance d'une semaine entre chaque location. Et depuis son ouverture, les réservations s'enchaînent à un rythme de croisière.
 

Un gîte sur deux est réservé


Cette tendance se retrouve au niveau départemental. En Haute-Vienne, depuis cet été, les établissements gérés par les Gites de France ne désemplissent pas. Pour les vacances de la Toussaint, un gîte sur deux est réservé, un taux de remplissage inédit à cette période de l'année.
 
Succès des gîtes de Haute-Vienne pour ces vacances de la Toussaint

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie société coronavirus/covid-19 santé