VIDEO. Coût de l’énergie : quelques astuces pour moins consommer

Publié le
Écrit par Colyne Rongere et Cécile Descubes
durée de la vidéo : 03min 13
Coût de l’énergie : quelques astuces pour moins consommer ©France Télévisions

Dans un contexte où les prix de l'énergie flambent, toutes les astuces sont bonnes pour économiser du chauffage à l'approche de l'hiver. En voici quelques-unes, faciles à mettre en place et à moindre coût.

Vous êtes nombreux à avoir retardé un maximum la mise en marche des chauffages dans votre logement. Mais alors que le climat automnal s’est enfin installé, les quelques degrés en moins se font sentir.

Dans un contexte où les prix de l’énergie flambent, comment faire pour ne pas voir sa facture exploser ? Quelques astuces méconnues et peu onéreuses peuvent parfois garantir une température agréable au sein du foyer.

Premier exemple avec Jonathan Guillaume. Ce père de famille vit à Limoges où il est propriétaire d'une maison ancienne. Les travaux d'isolation de grande ampleur représenteraient un chèque trop important. Pour économiser du chauffage, il a opté pour des alternatives. 

Le rideau thermique (entre 20 à 100 euros)

Tout d'abord, un rideau thermique acheté pour 10 euros. "Il est installé dans l’entrée de notre cage d’escalier et cela fait la différence, nous avons gagné 1 à 2 °C dès le premier hiver, il y a trois ans."

L'isolation par le sous-sol

Francis Aubert est lui aussi propriétaire à Limoges. Sa maison date des années 60. Il opte donc pour des travaux peu coûteux pour passer l'hiver, comme l'isolation par le sous-sol. "C’est pour éviter cette sensation de froid quand on marche sur le carrelage. C’est du confort, mais cela peut donner aussi quelques degrés.", confie-t-il.

Et pour gagner quelques degrés supplémentaires dans la pièce de vie, il a également fait changer sa porte d'entrée en simple vitrage par une porte isolante.

Un bas de porte isolant (à partir de 10 euros)

Facile à installer, le "boudin/bas de porte" se glisse de chaque côté de la porte. "Le but, c'est qu'il fasse toute la longueur. Ainsi, le courant d'air ne va plus circuler sous la porte", explique Fabrice Simon, Habitat-Energie Limoges Métropole.

Des joints de porte

Ils peuvent être installés au niveau des portes qui mènent à l'extérieur. Positionnés sur le dormant, lorsque la porte se ferme, ces joints empêchent l'air de passer.

"Ce sont des gestes qui permettent de gagner en confort à 18-19°C alors que si on ne le fait pas, on va être obligé de chauffer à 21°C pour être confortable.", confie Fabrice Simon.

Les actions à éviter

Dans la chasse aux économies de chauffage, certaines fausses bonnes idées peuvent exister, notamment l'utilisation d'une cheminée dont l'entretien n'a pas été fait. "Des inserts par exemple, ou des poêles, dès lors qu’ils ne sont pas entretenus, consomment plus de bois pour la même quantité de chaleur.", confie Cédric Sous, chef de projet Territoires durables ADEME.

Cette liste est constituée de solutions d'attente. Elles ne sont pas à la hauteur de l'urgence énergétique. Pour économiser 40 à 80 % de chauffage, un gros investissement dans l'isolation totale du logement est préconisée par les experts sur le long terme. "Nous travaillons d’abord sur l’isolement, l’étanchéité à l’air et la ventilation, avant de changer la chaudière qui est la dernière des choses à changer. Si nous voulons travailler sur la diminution des besoins, il faut travailler à l’isolation du bâti, hiver et été."

Vous pouvez trouver des réponses à vos questions sur des sites internet comme celui de l'ADEME ou encore l'espace infoénergie de Limoges Métropole.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité