Albany à Saint Junien, c'est fini

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie-France MANY pascal Coussy Annaïck Demars

C'est un coup de massue pour les 133 salariés du site de Haute-Vienne. Les syndicats évoquent un "lock out"

L'usine doit être fermée, les salariés licenciés et leur activité redéployée en Alsace, sur le site de Sélestat.
Les salariés occupent l'usine tout le week-end pour s'assurer que l'outil de production ne sera pas déménagé. 

Ils ne sont pas en grève, mais "dispensés de travailler" par leur direction, les machines étant cadenassées sur place.

Samedi matin, une partie des employés saint-juniauds est allée à la rencontre des habitants sur le marché afin de les sensibiliser à leur situation.

Le site de Saint-Junien fait les frais d'une restructuration.
Lundi, les salariés de Saint-Junien attendent de pied ferme l'arrivée du directeur du site qui devrait revenir sur place.

Un rassemblement est prévu à 12h30 devant l'usine.
Le maire de la ville a écrit un courier au chef de l'Etat pour lui faire part de la situation.