Bussière-Boffy: l'arrêté "anti camping" retoqué

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie-France MANY

Le Tribunal administratif de Limoges a annulé deux articles d'un arrêté municipal.

Dans son arrêté datant de juin 2009 et juillet 2010, le maire de la commune de Haute-Vienne voulait très nettement limiter le camping sous toutes ses formes sur son territoire, et notamment l'installation d' "habitations légères de loisirs". Etaient visées, les yourtes qui sont au centre d'une polémique dans la commune depuis 2088.

Une trentaine d'habitants de Bussière Boffy avaient demandé l'annulation de cet arrêté devant le tribunal administratif. Celui-ci leur a donné en grande partie raison, suivant également les conclusions du rapporteur public qui dénonçait des mesures excessives.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité