Cet article date de plus de 9 ans

CUB : une facture d'eau allégée de 6%

La Lyonnaise des Eaux garde le marché. La Communauté Urbaine de Bordeaux a renégocié des tarifs à la baisse.
video title

video title

V. Feltesse : une facture d'eau revue à la baisse

Le Président de la Comunauté Urbaine de Bordeaux annonce une baisse de la facture de 6 % en moyenne au 1er janvier 2013. Les négociations avec la Lyonnaise des Eaux ont permis d'aboutir à cette "bonne nouvelle".

Bonne nouvelle pour les habitants de la Communauté Urbaine de Bordeaux. En cette période de crise, ils devraient payer une facture d'eau moins élevée. C'est le résultat des négociations entre la CUB et la Lyonnaise des Eaux.

L'opérateur voit sa délégation de service public de l'assainissement prolongée de 6 ans. Ensuite, la CUB reviendra à un système de régie directe à l'horizon 2019.

Le Président de la CUB, Vincent Feltesse est très satisfait. Il l'a annoncé hier, jeudi 12 juillet.

 "Au 1er janvier 2013, la facture de l'eau et de l'assainisssement, d'une moyenne de
455 euros, baissera de 6%".  

Dans une période difficile pour les Français c'est une bonne nouvelle".

La Lyonnaise des eaux, était en concurrence avec trois autres opérateurs. Ce renouvellement pour 6 ans permet de préparer le retour à la régie directe. Avec la négociation de ce nouveau contrat de délégation, "on se met en capacité de faire évoluer le mode de gestion". Le conseil d'administration intégrera des associations d'usagers. M. Feltesse parle d"Une petite révolution à Bordeaux".  
 

"C'est une reprise en main par le politique des enjeux stratégiques

 au niveau financier".

Vincent Feltesse a estimé que "depuis quelques années les puissances publiques
locales sont de plus en plus exigeantes par rapport aux opérateurs". Selon lui, "le meilleur moyen de contrôle est le retour en régie directe".

Dans une interview à lire dans son intégralité ci-contre, Vincent Feltesse reconnait que les habitants de la CUB auraient pu payer moins depuis plusieurs années.

Le choix de la Lyonnaise des eaux devra encore être validé le 28 septembre lors d'un Conseil de CUB.

Photo de esquimo 2000 Guillaume Coquelin/Flicker/CC

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation