Cet article date de plus de 9 ans

Damazan(47)Xilofrance, l'attente se fait pressante

Des salariés entre attente et résignation, L'entreprise Xilofrance joue son avenir
video title

Xilofrance, le personnel dans l'incertitude

Dix jours de grève puis un retour sur les chaînes de production : les salariés de Xilofrance attendent une réponse avant le mois d'août. Des délais pourraient être accordés aux repreneurs potentiels.

Dix jours de grève puis un retour sur les chaînes de production : les salariés de Xilofrance attendent une réponse avant le mois d'août. Des délais pourraient être accordés aux repreneurs potentiels.

Dans deux semaines, le 24 juillet, le tribunal de commerce devait trancher. Deux solutions concernent l'avenir de la soixantaine de salariés, toujours présents dans l'entreprise de Damazan. L'aventure peut continuer avec un repreneur qui rachète l'entreprise. L'autre option serait la liquidation judiciaire. et c' est la menace de 31 licenciements.

Selon le calendrier fixé lors de la dernière audience en juin, le ou les repreneurs avaient jusqu'à ce soir pour déposer une offre. Cette date-butoir devrait être repoussé au 24 juillet. .

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises crise économique emploi