L'usine creusoise de bavoirs ferme ses portes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie-France MANY

CSO à Saint Oradoux de Chirouze serait victme de la concurrence chinoise.

video title

St Oradoux de Chirouze(23): l'usine va fermer

A Saint Oradoux de Chirouze en Creuse, l'usine de bavoirs va fermer ses portes . 20 emplois sont menacés. L'état lance une mission auprès de la chambre de commerce et d'industrie de Guéret pour tenter de trouver des solutions alternatives.

Les bébés français préfèreraient les bavoirs chinois. Voilà pourquoi CSO, Confection de Saint Oradoux fermera ses portes au mois d'août après avoir licencié son personnel, uniquement des femmes agées de 40 à 50 ans.

CSO, c'est vraiment une usine à la campagne, implantée dans un village de moins de 100 habitants près de la Courtine. Il  ne reste que 20 salariées aujourd'hui, mais elle en a compté jusqu'à 40 qui confectionnaient 30 000 bavoirs chaque jour. La disparition de l'entreprise est un nouveau coup dur pour ce territoire rural déjà malmené par la crise. La population soutient le personnel, les élus ont tenté en vain de trouver une solution avec le PDG. L'état lance une mission auprès de la chambre de commerce et d'industrie de Guéret pour tenter de trouver des solutions alternatives.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité