La Gironde manque d'eau

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hélène Chauwin

Pas de précipitations dans le département avant plusieurs jours alors que les restrictions en eau ont été renforcées.

Météofrance prévoit bien des orages localisés dans les Pyrénées-Atlantiques cette nuit. Mais aucune précipitation en Gironde avant plusieurs jours. Le 30 juin dernier, la Cellule de gestion et de préservation de la ressource en eau s’est réunie pour la 5ème fois. Son constat :  la situation s’est aggravée. 

Le Préfet de la région Aquitaine, Préfet de la Gironde a décidé de renforcer les mesures de restriction. Les premières datent de l'arrêté du 6 juin 2011. Elle visaient déjà à protéger la ressource en eau et préserver l’écosystème aquatique en Gironde.

Désormais,  

• l’arrosage des espaces verts publics ou privés (ronds points, jardins, parcs) à partir du réseau d’eau potable est interdit 3,5 jours par semaine, soit le mardi, jeudi, le samedi et le dimanche matin ;

• les prélèvements à usage domestiques sont interdits dans tous les cours d’eau du département 3,5 jours par semaine, soit le mardi, jeudi, samedi et dimanche matin ;

• les prélèvements agricoles dans les cours d’eau et nappes d’accompagnement sont interdits 3,5 jours par semaine dans les communes du sud et l’est du département, soit du dimanche au mercredi midi, et 2 jours par semaine dans les communes de l’ouest du département soit le dimanche et le lundi ;



• tous les prélèvements demeurent interdits sur les bassins versants de l’Andouille, Seignal, Gravouse, Barbanne, Bassanne, Lisos Laurence, Meudon, Moron, Virvée (amont du Pont des Planquettes) et Palais ;

• tous les prélèvements sur l’axe Dronne sont interdits du dimanche au mercredi midi ;

• tous les prélèvements sur l’axe Isle sont interdits le dimanche ;

Avec les pluies tombées notamment la première quinzaine de juin et  des températures plus clémentes, la situation hydrologique s'est dégradée mais plus lentement. Quelques secteurs de la Gironde ont pu bénéficier d’une pluviométrie proche des moyennes d’un mois de juin (sud et est département et centre Médoc). Mais la fin de mois a été très peu arrosée et les deux jours très chauds des 26 et 27 juin ont recommencé à aggraver l’état de sécheresse superficielle des sols. Le déficit pluviométrique reste important.

Les niveaux des nappes sont, dans la plupart des cas, inférieurs aux minima enregistrés. Les débits des grands cours d’eau continuent de baisser.  Ceux de l’Isle et de la Dronne en particulier.

Les débits de la Garonne et la Dordogne sont corrects mais la situation des petits cours d’eau s’aggrave malgré les interdictions totales de prélèvement.



Pour préserver les ressources en eau , la meilleure solution  : ne pas économiser les réflexes citoyens et de ne pas arroser les pelouses !

Des informations et des conseils peuvent être obtenus sur les sites : j'économise l'eau, et eaufrance.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité