Cet article date de plus de 9 ans

Legrand ferme l'un de ses 3 sites normands

La direction de Legrand Normandie veut concentrer ses activités sur deux sites contre trois aujourd'hui.
© France 3 Haute-Normandie
video title

Legrand ferme une usine en Normandie

Le groupe Legrand annonce son projet de fermer l'un de ses 3 sites en Normandie et regrouper les activités dans les 2 autres.Les syndicats affirment que leur site est rentable et craignent pour leur avenir.

Legrand Normandie veut fermer son site de Montville qui compte 130 salariés et déplacer ces derniers dans les 2 autres usines de Seine-Maritime situées à 5km. Ce transfert, prévu fin 2012, n'entrainera aucun licenciement selon la direction. 4 millions d'euros devraient être investis dans de nouveaux équipements productifs.

 Legrand explique à nos confrères d'Usine Nouvelle, qu' "il s'agit de retrouver de la compétivité pour développer des volumes en direction du grand export, vers l'Inde, le Brésil, la Chine, la Russie ou l'Indonésie".

Les syndicats affirment de leur côté que le site est encore rentable. Ils dénoncent le manque d'investissements ces dernières années : "On sent qu'on est plus à la pointe de la technologie parce qu'il n'y a pas eu assez d'investissements".

Dans un communiqué, Dominique Chauvel, maire de Sotteville-sur-Mer et candidate PS aux législatives de 2012 s'interroge sur cette annonce :

"Cette décision est pour le moins étrange au regard des bénéfices réalisés par le groupe Legrand qui dégage un bénéfice net à plus de 478 millions d’euros, en hausse de 14.4%, et un chiffre d’affaires de 4.2 milliards d’euros, en progression de 9.2% pour l’année 2011." L'élue précise qu'elle restera vigilante sur la non-suppression d'emplois à la suite de cette fermeture.

Le groupe Legrand emploie 630 personnes en Seine-Maritime

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises emploi