LGV Bordeaux-Paris : la concession est signée

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.A.

Bordeaux à 2h de Paris en 2017, l'engagement est désormais "effectif et irrévocable". Alain Rousset s'en réjouit.

video title

video title

LGV Tours - Bordeaux: la convention est signée

Ecoutez Hubert du Mesnil, le PDG de Réseau Ferré de France qui a signé le marché avec l'entreprise Vinci pour l'exploitation de la LGV Tours Bordeaux qui mettra Bordeaux à deux heures de Paris au lieu de 3 h actuellement.

Le président socialiste de la région Aquitaine, Alain Rousset, parle de "moment historique pour l'Aquitaine". Hier a été signé le contrat de concession entre Réseau Ferré de France  et le groupe de BTP Vinci, pour l'exploitation de la ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux.



Cette signature, qui marque "l'engagement effectif et irrévocable" de la LGV, est "un moment historique pour l'Aquitaine, et au-delà, pour le grand Sud-Ouest qui bénéficiera ainsi de la grande vitesse ferroviaire", a déclaré Alain Rousset après la signature de cette convention.



Un formidable accélérateur de croissance



"Ce projet, massivement attendu par la population, constituera un formidable accélérateur

de croissance et procurera d'immenses progrès économiques, sociaux, culturels et environnementaux", a t-il poursuivi. 



"Pour soutenir ce projet historique, aussi important que le réseau actuel, construit il y a 150 ans, les collectivités territoriales ont accepté de le co-financer (...) à hauteur de montants considérables" (1,5 milliards d'euros).



La Région Aquitaine consacre en effet plus de 300 millions d'euros à ce projet, et "a agi sans relâche depuis de nombreuses années pour sa réalisation".



Première étape



Pour autant, ce projet ne constitue "qu'une première étape" puisqu'il est "indispensable

qu'au-delà de Bordeaux, l'ensemble des territoires du grand Sud-Ouest, d'Hendaye à Toulouse en passant par Pau, bénéficient également de la grande vitesse ferroviaire, dans des délais rapides", poursuit Alain Rousset.



Le conseil régional poursuivra "avec ardeur sa mobilisation en faveur des grands projets du Sud-Ouest : Bordeaux-Espagne et Bordeaux-Toulouse, ainsi que la connexion vers le Béarn".



Un des plus importants projets d'infrastructure de la décennie



Ce contrat de concession signé entre RFF et Vinci s'élève à 7,8 milliards d'euros, et

mettra en 2017 Bordeaux à deux heures et cinq minutes de Paris, contre trois heures actuellement.



RFF et Vinci affirment qu'il s'agit du plus important partenariat public-privé, d'une durée de 50 ans, jamais signé dans le domaine ferroviaire en France et l'un des plus importants projets d'infrastructure lancés dans le monde durant la dernière décennie.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité