Cet article date de plus de 9 ans

Maugein : un projet de reprise en SCIC

SCIC, comme Société coopérative d'intérêt collectif, qui associera salariés et collectivités.
© France 3 Limousin

La Région soutient ce projet de reprise sous forme de société coopérative. D'où la visite ce 20 mars de son président Jean-Paul Denanot dans l'entreprise de Tulle.

La dernière usine française d'accordéons pourrait donc être reprise par les salariés et les collectivités.

René Lachèze, héritier des fondateurs de la manufacture née en 1919, souhaite passer la main. La région est  prête à mettre la sienne à la poche pour sauvegarder la vingtaine d'emplois et le savoir-faire de salariés qui fabriquent 600 accordéons par an. Ce soutien pourrait se traduire sous forme de contrat de croissance et d'avances remboursables en fonds propres. Pour sauver un patrimoine français et corrézien à l'heure où la majorité des accordéons sont fabriqués en Chine.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi