Olivier Besancenot chez Albany

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie-France MANY

La figure emblématique du NPA est venue soutenir les salariés du site de Saint-Junien.

L'ancien candidat à l'élection présidentielle est le premier d'une série de personnalités politiques qui  viendront à Saint-Junien cette semaine.

Il a rencontré les salariés et la direction. Pour Olivier Besancenot, il  faut, pendant la campagne électorale, " mettre un maximum de pression" à ceux qui ont le pouvoir d'agir.

Selon le leader du NPA, le gouvernement doit porter plainte pour détournement de fonds si Albany International maintient sa décision de fermer l'usine de Saint-Junien. Pour lui, les salariés  seraient condamnés à une "double peine" : ils perdraient leur emploi alors qu'en tant que contribuables ils ont participé à l'octroi de subventions publiques pour l'installation de la société.

Jeudi, table ronde à la préfecture

Les salariés d'Albany demandent toujours à Xavier Bertrand de venir à la table ronde qui se tiendra jeudi après midi à la préfecture de Limoges, entre dirigeants de la société, représentants de l'Etat et du personnel. Ils n'ont pas de réponse.

Mais le grand patron d'Albany International pourrait être présent.