Pays Basque : salon du cannabis à Irun

Ce week-end ExpoGrow, un forum international dédié à la culture d'interieur du cannabis.

"En organisant cette manifestation à Irun", à 200 mètres de la France où la consommation et la vente de cannabis sont interdits, "nous espérons capter le marché français et débattre de thèmes autour du cannabis", ont indiqué les organisateurs de ce salon.
Plus de 200 exposants participent au forum organisé à Ficoba, le parc des expositions d'Irun.
"La France est l'un des marchés qui génère le plus gros volume d'affaires du secteur grow (autoproduction), mais nous n'avons pas la possibilité de parler du cannabis en France puisque sa consommation est interdite". 
En Espagne, où d'autres foires de ce style ont déjà été organisées, "le code pénal interdit la fabrication et le trafic de produits de stupéfiants, mais la culture et la consommation personnelle du cannabis sont tolérées dans des lieux privés", a indiqué un membre de la délégation du gouvernement du Pays basque espagnol, qui a expliqué que "ce genre de manifestation est autorisée".

"C'est hallucinant", commente une Française incrédule, alors que beaucoup ont déjà fait des courses, au vu des sacs bien remplis qu'ils tiennent à la main. " On vient pour acheter des graines", avoue ouvertement un autre Français venu avec plusieurs amis, sans vouloir donner son nom. "Ici c'est le Leroy-Merlin du jardinage exotique, plaisante Ricardo Cogollo, franco-espagnol qui vit entre Bordeaux et Santander. "Je cultive mon jardin,
sourit-il : "Je suis venu faire mon marché, ça évite de passer par un dealer".

Santé

Des tables rondes autour de "Cannabis et santé" ou "Cannabis, société et droits", auxquelles participeront des universitaires, médecins ou avocats, sont organisées.
Avec notamment Celena Pereda, s'occupant au sein du gouvernement basque de la problématique de la toxicomanie, et le propriétaire d'un dispensaire médical de marijuana à Oakland (Californie).

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité