Cet article date de plus de 9 ans

Premier bilan en demi-teinte pour le tourisme

Crise économique et mauvais temps; le bilan du mois de juillet ne s'annonce pas fameux sur la côte.

A mi parcours des vacances d'été, le moral des hôteliers et restaurateurs du littoral est en berne. Le mois de juillet a été plombé par la météo peu clémente et la crise économique; un cocktail qui a eu raison de la venue des touristes.

A tel point que cette saison estivale s'annoncerait déjà moins bonne qu'en 2010 et 2011.

Thierry Grégoire, patron de la branche hôtellerie touristique et saisonnière de l'Umih, principal syndicat d'hôtellerie et restauration, fait état d'une première quinzaine de juillet "catastrophique" avec des "-10 à -50%" dans les établissements du littoral de la Manche à l'Atlantique.

Il reste aux professionnels du tourisme tout le moins d'août pour espérer voir la tendance s'inverser. Mais selon une étude du ministère de l'économie, publiée mercredi, les Français, seront moins nombreux à partir en juillet comme en août.

Premier bilan en demi-teinte pour le tourisme
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme vacances