L'inquiétant retour en force du frelon asiatique

Un frelon asiatique poursuit une abeille / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Un frelon asiatique poursuit une abeille / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Après une année de répit, le frelon asiatique fait son grand retour en Gironde et dans les Landes. D'après les spécialistes, le confinement et les conditions météorologiques ont renforcé sa présence au plus près des habitations.
 

Par Maïté Koda

"En ce moment, on trouve des nids dans les boîtes aux lettres des résidences secondaires, ou encore sous des voitures qui n'ont pas bougé depuis huit semaines", alerte Erick Le Bervet.

Spécialiste de la lutte contre le frelon asiatique dans les communes autour de Bordeaux, l'apiculteur amateur est également président de l'Adsa33, l'association pour la défense et la sauvegarde des abeilles en Gironde.

Il l'assure, les frelons devraient être présents en nombre cette année.  Depuis début avril, il a déjà pu confirmer une centaine de signalements venus de particuliers l'informant de leur présence dans leur habitation.
"On a eu un peu de répit l'année dernière après un pic il y a deux ans. Mais cette année débute très fort, poursuit-il, avant d'appeler à la vigilance :

N'hésitez pas à lever la tête, à surveiller si vous voyez des frelons faire des allers-retours autour d'un point fixe, c'est qu'il y a sans doute un nid à proximité".

 
Des frelons asiatiques ont construit leur nid sur la roue de ce vélo, laissé à l'abandon pendant quatre mois dans un abri de garage. (photo prise en 2017 à La Brède, en Gironde) / © Adsa33
Des frelons asiatiques ont construit leur nid sur la roue de ce vélo, laissé à l'abandon pendant quatre mois dans un abri de garage. (photo prise en 2017 à La Brède, en Gironde) / © Adsa33

En ce printemps, les nids sont encore petits, généralement "de la taille d'une coquille d'œuf, pouvant atteindre celle d'un pamplemousse", et la reine s'occupe à l'agrandir afin d'y pondre. Contrairement aux idées reçues, ils ne sont pas forcément positionnés tout en haut des arbres, et se retrouvent très souvent à hauteur d'homme.

 
En cette période, les nids "primaires" n'ont pas encore atteint leur taille maximale. / © Adsa33
En cette période, les nids "primaires" n'ont pas encore atteint leur taille maximale. / © Adsa33
 

Un temps sec propice à la prolifération

Installé à Toulouzette dans les Landes, Etienne Roumailhac a monté son entreprise de désinsectisation. Lui aussi a pu constater la forte présence du vespidé dans le département. Un phénomène que l'expert relie quant à lui à la météo.

"L'an dernier, on a eu un printemps très pluvieux, les frelons ne pouvaient pas voler et beaucoup sont morts. Cette année le temps est très sec, ce qui annonce une très bonne année pour les frelons, mais aussi pour les abeilles, ou les bourdons !"

Le professionnel a créé sa chaîne Youtube, sur laquelle il diffuse ses interventions en direct et prodigue à ses 375 000 abonnés de multiples conseils pour se débarrasser des frelons asiatiques, sans nuire aux abeilles et autres insectes inoffensifs.
 

Des nids très gros pour la saison

Dans une de ses dernières vidéos en date du 5 mai, il se trouve chez un particulier, qui l'avait sollicité pour un nid "de la taille d'un ballon de handball". Nouvelle preuve, s'il en faut de la saison "exceptionnelle", qui s'annonce.

"La dernière fois que j'ai vu un nid aussi gros aussi tôt dans l'année, c'était en 2014", reconnaît-il.
 

Des reines très agressives

À quelque jours de la sortie du confinement, Etienne Roumailhac s'inquiète désormais de la réouverture de bâtiments restés fermés de longues semaines. "On peut très bien retrouver derrière des volets un nid avec une reine et des ouvrières. Ces dernières ne m'inquiètent pas trop car elles ne sont pas très grosses , mais la reine elle, c'est autre chose".

Le dard d'une reine peut mesurer 6 millimètres, et contient une grande dose de venin. Elle est, de surcroît, particulièrement agressive. 

Si jamais on essaie de la tuer avec une bombe d'insecticide et qu'on la rate, elle va vous taper au visage.

Elle par contre, elle ne vous ratera pas. Elle peut vous suivre sur huit ou dix mètres pour vous avoir.
Etienne Roumailhac, artisan en désinsectisation dans les Landes
 

Que faire si on découvre un nid chez soi ?


Sur ce point, Etienne Roumailhac et Erick Le Bervet sont unanimes : l'intervention n'étant plus assurée par les pompiers depuis plusieurs années, il ne faut surtout pas décider seul de remédier au problème, même à l'aide d'insecticides. Souvent mal utilisés, ils ne tuent pas l'insecte mais décuplent son agressivité.

Dans cette vidéo diffusée sur sa chaîne Youtube, Etienne Roumailhac filme en direct une spectaculaire attaque de frelons lors d'une intervention chez un particulier

Une attaque de frelons asiatiques filmée par Etienne Roumailhac

 

Evaluer la situation à l'aide d'un spécialiste

Mieux vaut donc appeler un spécialiste qui avisera de la procédure à suivre. "On va d'abord essayer d'identifier l'insecte, pour s'assurer qu'il s'agit bien d'un frelon, explique Etienne Roumailhac. Le mieux c'est de  prendre l'insecte ou l'emplacement du nid en photo, ça aide beaucoup."


"N'essayez pas de regarder à l'intérieur du nid, la reine peut très bien se trouver cachée à l'intérieur, prévient Erick Le Brevet. 
Contactez-nous, nous évaluerons la situation ensemble, et si la personne est en mesure d'agir seule, nous lui donnerons les conseils adéquats".
 
Si besoin, Erick Le Bervet intervient sur les nids à l'aide d'une arme de paint-ball, chargée en billes d'insecticides / © Adsa33
Si besoin, Erick Le Bervet intervient sur les nids à l'aide d'une arme de paint-ball, chargée en billes d'insecticides / © Adsa33
 

Des pièges efficaces

Si une intervention est nécessaire, les spécialistes s'équipent alors de perches, d'armes de type "paintball" avec des capsules d'insecticides, et surtout de protections intégrales. Le coût, qui varie en fonction de la difficulté de l'intervention, oscille entre 0 et 140 euros environ.

En prévention, la fabrication de pièges reste efficace. Il faut néanmoins veiller à positionner plusieurs pièges afin de trouver le couloir de passage du frelon.
Leur composition doit par ailleurs être adaptée en fonction des périodes afin de ne pas nuire à d'autres insectes indispensables à l'équilibre de la biodiversité.

Sur le même sujet

Les + Lus