Cet article date de plus de 3 ans

Intempéries en Limousin : la circulation des trains fortement perturbée

La circulation ferroviaire est très fortement perturbée ce soir,  mercredi 4 juillet 2018, en raison des intempéries qui ont frappé le Limousin. La majorité des lignes sont paralysées. La SNCF met tout en oeuvre pour rétablir la circulation au plus vite. 
Des arbres et des branches sur toutes les lignes ferroviaires du territoire Limousin. Après les orages qui ont secoué la région, les dégâts sont importants sur le réseau SNCF. Dans cette soirée du 4 juillet 2018, les secteurs les plus touchés sont l'ouest, l'est et le sud de Limoges.

L'une des difficultés concerne un Intercité, bloqué en pleine voie sur la ligne Limoges - Paris entre La Procherie et Saint-Germain-lès-Belles depuis 18h30. 56 voyageurs se trouvent à bord. A 22h00, la SNCF finalisait leur prise en charge, à savoir leur rapatriement sur Limoges en bus. Ayant regagné un passage à niveau, le train, vers 23 heures, était en attente d'un autocar qui avait du mal a rejoindre ce point de ralliement en raison des obstacles sur la route.
Une fois ramener à Limoges, les passagers ne pourront gagner la capitale que dans la nuit, probablement par car.

Dans le sens Limoges - Brive, toujours dans le secteur de Saint-Germain-lès-Belles, la situation est encore plus compliquée. Un TER est arrêté en pleine voie avec 28 personnes à bord. Aucun moyen de les évacuer car il n'y a pas d'accès routier. Impossible, en fin de soirée, de faire faire marche-arrière au convoi.  De plus, l'absence de réseau téléphonique complique l'échange d'information. Des agents, sur les voies, font tout pour dégager la ligne. La situation pourrait s'éterniser. 

Entre Limoges et Angoulême, les voyageurs ont pu être pris en charge. Entre Limoges et Périgueux, un TER a été stoppé en gare de Thiviers avec 22 personnes à bord. Elles ont également pu rapatriées. 

Des obstacles tous les kilomètres

Des voies impraticables et des caténaires touchées par les chutes de branches, des trains sont retenus en gare de Brive et de Limoges tant que la situation n'est pas rétablie. 

Lorsque c'est possible, la SNCF organise de transports en taxi. Des repas sont servis aux naufragés.

A 22h, dans son dernier bulletin, Météo France maintenait la vigilance Orange - Orages jusqu'à minuit en Corrèze, Creuse et Haute-Vienne. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo sncf économie transports