• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Intempéries : une femme morte à Biras (24) après l'effondrement du toit d'une grange

Une agricultrice de 64 ans tuée par des tôles envolées par l'orage du 21 mai à Biras alors qu'elle rentrait ses vaches. / © Twitter @F3Perigords
Une agricultrice de 64 ans tuée par des tôles envolées par l'orage du 21 mai à Biras alors qu'elle rentrait ses vaches. / © Twitter @F3Perigords

Une femmes est morte à Biras (24) et 28.000 foyers sont privés d'électricité après les vents violents et les orages qui se sont abattus mercredi après midi dans le centre-ouest de la France. En Aquitaine, le Lot-et-Garonne et la Dordogne ont été particulièrement touchés.

Par CB et AFP

La situation revenait peu à peu à la normale jeudi matin après les vents violents et les orages qui ont fait deux morts et privé d'électricité des dizaines de milliers de foyers à travers la France mais environ 28.000 foyers étaient toujours sans courant, a-t-on appris  auprès d'ERDF.

A Sainte-Eulalie d'Ans en Dordogne : "L 'arbre est tombé du bon côté... " / © Anne-Flore Danneels
A Sainte-Eulalie d'Ans en Dordogne : "L 'arbre est tombé du bon côté... " / © Anne-Flore Danneels

D'après Electricité réseau distribution France, jeudi à 8h, 10.000 abonnés étaient sans courant en Aquitaine, 3.000 en Midi-Pyrénées, 6.000 en Auvergne, 2.000 dans le Centre et 7.000 dans le Limousin. ERDF prévoit un retour à la normale dans le courant de la journée.

En Aquitaine

En Aquitaine c'est essentiellement la Dordogne te le Lot-et-Garonne qui ont été touchés.

En Dordogne, une femme de 60 ans est morte dans l'effondrement du toit d'une grange, à Biras, provoqué par les orages.

Ecoutez le témoignage poignant de son mari.
Le mari de la victime témoigne

Regardez le reportage de Philippe Nicolai et Fabrice Bidault

Une femme décédée à Bias (24) après violents orages.

Météo France avait placé Midi-Pyrénées en vigilance jaune pour les vents violents et une trentaine de départements en vigilance orange pour les orages, dans une bande allant du sud du Massif central au nord de la France.

Des dizaines de milliers de foyers s'étaient retrouvés privés de courant, en raison des chutes de branches et d'arbres sur les réseaux électriques aériens.

Les dégâts sont considérables et notamment dans certaines exploitations agricoles. C'est par exemple le cas pour Michaël Bouyer, maraîcher bio, qui a tout perdu. Écoutez son interview :
ITW maraîcher bio sinistré après les orages du 21/05/14


Autre image, celle du TER Sarlat - Bordeaux : le train a percuté des peupliers tombés  sur la voie à Prigonrieux (24). Il n' y a pas eu de blessés.
Regardez les images de nos confrères de France 2 : 

TER Bordeaux Sarlat bloqué après les orages


 

Sur le même sujet

Le projet de parc éolien divise dans la Double

Les + Lus