Internet : à quand la fibre pour tous en Limousin ?

L'accès à la fibre n'est pas le même pour tous en Limousin, il varie selon votre lieu de résidence / © Pixabay / image d'illustration
L'accès à la fibre n'est pas le même pour tous en Limousin, il varie selon votre lieu de résidence / © Pixabay / image d'illustration

96% des logements limousins seront équipés de la fibre d'ici 2024. Ville ou campagne, opérateur privé ou public, les délais peuvent varier d'une zone à l'autre dans les 3 départements. Etat des lieux.

Par Annaick Demars

En Limousin, l'accès à la fibre ou très haut-débit se fait différemment en fonction du lieu de résidence.
  • Dans les grandes villes, ce sont les opérateurs privés qui sont en charge du déploiement : Orange pour Limoges, Brive et Guéret, SFR pour Tulle. 
  • Dans les zones moins densément peuplées, c'est le réseau Dorsal, service public du numérique en Limousin qui est en charge de l'aménagement (sauf dans certaines zones de Haute-Vienne)



En ville.... 


Orange nous annonce le 7 janvier 2020 que plus de 55 % des logements sont "éligibles à la fibre" dans ces zones urbaines : cela représente 82 000 logements dans Limoges Métropole (hors Couzeix et Chaptelat), 21 000 logements à Brive et 6 500 à Guéret. Cela signifie que la fibre est là et qu’il suffit de souscrire une offre avec un fournisseur d’accès.

Concernant les 45% restants qui ne sont pas encore raccordés mais qui voient des messages du type « la fibre est dans votre quartier » ou « près de votre logement », sachez que les délais peuvent aller de 6 à 18 mois d’attente. Orange annonce 100% des logements fibrés pour 2022 dans ces zones urbaines. 
 


... à la campagne


Pour les zones moins peuplées, le Limousin s’est doté dès 2002 d’un syndicat mixte qui s’appelle Dorsal et qui réunit toutes les collectivités locales (Région, Départements, agglos et communautés de communes) qui le financent. Dorsal avance également des chiffres concernant le déploiement du très haut-débit. 

En Corrèze, 90 000 prises seront déployées pour mars 2021
En Creuse, 30 000 prises seront déployées début 2021 puis 50 000 en 2024
En Haute-Vienne, 37 000 prises sont en service depuis le 1er janvier 2020, 16 000 supplémentaires le seront en 2023-2024


La Haute-Vienne, un cas particulier


En 2017, lors de la conférence des territoires qui s'est déroulée à Cahors, Edouard Philippe a annoncé un changement dans les règles d’attribution des marchés, permettant aux opérateurs privés de se porter candidats. Résultat : en Haute-Vienne, hors Limoges métropole, le département se divise maintenant en 2 zones: l'une sera équipée par Dorsal et l'autre par Orange (près de 70 000 foyers).

 
En bleu, les zones dont Dorsal a la charge, en orange, celles assurées par l'opérateur Orange / © F3 Limousin
En bleu, les zones dont Dorsal a la charge, en orange, celles assurées par l'opérateur Orange / © F3 Limousin
 

« Nous sommes une machine de guerre qui tourne à plein régime » nous expliquait Cyril Luneau, directeur des relations avec les collectivités terriroriales pour Orange. Une version à laquelle ne croit pas Jean-Marie Bost, le président de Dorsal, dont les équipes ont commencé à équiper en décembre 2019 de petites communes comme Saint-Priest-sous-Aixe, en Haute-Vienne. Selon lui, Orange ne pourra pas tenir ses délais, que ce soit en ville ou à la campagne. Les deux opérateurs se sont engagés à équiper 96% des foyers d’ici 2024. 


Jean-Marie Bost insiste sur le modèle de Dorsal qu'il estime vertueux : "ce réseau que nous déployons, nous allons le mettre à disposition de la NATHD (la fibre en Nouvelle-Aquitaine) qui le louera ensuite aux différents opérateurs. Alors oui, on investit, et ça coûte cher (381,5 millions d’euros pour le Limousin cofinancés par l’Europe, l’Etat, la Région Nouvelle Aquitaine, les Département de la Creuse, de la Corrèze et de Haute-Vienne, ainsi que des Collectivités locales concernées par les travaux) mais ces investissements seront rentabilisés, les frais seront amortis."

Un développement qui se fait en parallèle du déploiement de la technologie 5G


Pendant que la France déploie son plan Très Haut Débit, plusieurs sites expérimentent également la technologie 5G : ils sont détaillés sur le site de l'Arcep (l'Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse).

Des entreprises travaillent même sur la 6G, comme on a pu le constater fin décembre 2019 avec cette série d'une quarantaine de points lumineux aperçus dans le ciel limousin : il s'agissait de satellites Starlink, conçus par Space X, l'entreprise d'Elon Musk afin de lancer cette technologie. 

L'accès au numérique, un enjeu complexe et décisif en Limousin qui a également fait l'objet d'un très complet dossier de notre confrère Stéphane Monnet dans Terre d'actu
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus